5 min de lecture Séries

Winona Ryder dans "Stranger Things" : le retour en grâce de la paria d'Hollywood

ÉCLAIRAGE - Icône des années 90, rejetée des années 2000, Winona Ryder a connu un long passage à vide avant d'opérer un come-back dans "Stranger Things", la nouvelle série Netflix. Retour sur le parcours difficile d'une actrice talentueuse.

Winona Ryder est l'un des rôles principaux de "Stranger Things"
Winona Ryder est l'un des rôles principaux de "Stranger Things" Crédit : Eric Charbonneau/AP/SIPA
benjamin pierret
Benjamin Pierret

Netflix se trompe rarement concernant les projets qu'il décide de développer : des séries telles que House of Cards ou Orange is The New Black, instantanément adoptées par le public et la critique sont là pour en témoigner. Stranger Things, nouvelle création originale de la plateforme, ne fait pas exception. Le drame fantastique doit son succès à plusieurs facteurs : une réalisation impeccable, un suspense haletant, une galerie de personnages attachants... et Winona Ryder. 

Celle qui a été l'une des favorites d'Hollywood dans les années 90 a vu sa carrière chuter à cause d'une série de mauvais choix et de démêlés judiciaires, qui l'ont faite passer de comédienne "bankable" à rejetée des plateaux. À 44 ans, celle que le cinéma a boudée semble avoir retrouvé ses lettres de noblesse grâce au dernier bébé de Netflix, et au rôle de mère désemparée qu'elle y tient. Retour sur une histoire de rédemption comme l'Amérique les adore. 

La fiancée (perturbée) de l'Amérique

L'actrice se fait remarquer pour la première fois en 1988, à l'âge de 17 ans, lorsque Tim Burton la caste dans la comédie délirante Beetlejuice. C'est grâce à ce rôle d'adolescente perturbée aux prises avec un fantôme déjanté que le grand public découvre la jeune actrice. Traits fins, peau laiteuse, chevelure de jais et regard profond : un croisement entre Barbie et Mercredi Addams qui charme, et que le réalisateur prend sous son aile. 

À lire aussi
Une partie des femmes de la famille Crawley, les héroïnes de "Downton Abbey" Cinéma
"Downton Abbey", le film : date de sortie, casting... Ce que l'on sait du projet

L'année suivante sort le teen-movie Fatal Games (Heathers en VO). Elle partage alors l'affiche avec Christian Slater et Shannen Doherty de ce film pour adolescents, assez particulier. Ici, il n'est pas (que) question de blagues salaces, ni de dépucelages alcoolisés et autres bals de promo : la comédienne y campe une serial-killeuse impitoyable qui cherche à éliminer la bande de filles la plus populaire de son lycée. Un rôle comique et noir qui donnera le ton de sa filmographie. Le personnage empathique qu'elle campe en 1990 dans le poétique Edward aux mains d'argent, sa deuxième collaboration avec Tim Burton, finit d'asseoir son statut d'enfant chérie (et bizarre) du cinéma US. 

>
La bande-annonce "Fatal Games"

La décennie qui suit la voit constamment dans des rôles conséquents et torturés, souvent dirigés par les plus grands cinéastes (Dracula de Francis Ford Coppola en 1992, Le Temps de l'innocence de Martin Scorsese en 1993, Celebrity de Woody Allen en 1998 ou encore Dans la peau de John Malkovich, de Spike Jonze en 1999).

Tendre et froide, belle et inquiétante, lisse et extravagante à la fois : Winona Ryder, qui compte deux nominations aux Oscars et un Golden Globe à son actif, est en bonne voie pour devenir le pendant féminin de Johnny Depp (dont elle a partagé la vie entre 1990 et 1993) avant que tout ne vole en éclat. 

>
"Edward aux mains d'argent", l'un des rôles les plus marquants de l'actrice

La traversée du désert

Avec le nouveau millénaire vient la fin du règne de la jolie brune : en 2001, Winona Ryder est arrêtée à la sortie d'un centre commercial de Beverly Hills, transportant près de 5.000 dollars d'objets volés. À cette arrestation s'ajoute une accusation de possession illégale de stupéfiants, la police ayant retrouvé de nombreuses pilules dans ses affaires. L'année suivante, elle est reconnue coupable de vol à l'étalage, est mise en liberté surveillée et condamnée à des travaux d'intérêt général. Le monde du cinéma, avec toute l'ingratitude dont il peut faire preuve, commence à lui tourner le dos. 

D'actrice abonnée aux premiers rôles dans de grosses productions signées par les pontes du milieu, Winona Ryder devient le second rôle d’œuvres mineures, et commence déjà à ressembler à une gloire du passé. Si elle ne perd pas son rythme de travail (elle apparaît tout de même dans plus de 10 films entre 2001 et 2010), l'actrice a perdu de sa superbe. Et alors que la renommée de ses contemporaines telles qu'Angelina Jolie ou Cameron Diaz réussit à traverser les générations, son visage devient celui d'une ancienne célébrité qui aurait pu devenir une grande actrice. 

Un acte inexpliqué aux conséquences désastreuses

C'est en août 2007 que l'actrice s'exprime pour la première fois sur l'incident qui lui a coûté sa carrière, dans une interview pour Vogue relayée par People : "Je n'ai jamais rien dit. Je n'ai pas fait de communiqué. J'ai attendu que ça passe." L'actrice a révélé avoir souffert d'addiction aux médicaments à la suite d'une fracture du bras, survenue deux mois avant son arrestation : "Le docteur me donnait beaucoup de choses, et au début, je les prenais pour supporter la douleur. Et puis il y a eu cet étrange moment où je ne savais plus si j'avais mal mais où je les prenais quand même." 

Personne n'aura jamais su pourquoi, exactement, l'actrice multi-millionnaire a tenté de voler. Elle a d'abord affirmé qu'un réalisateur lui avait demandé de se mettre dans la peau d'une cleptomane pour préparer un rôle. Une version des faits qui n'a pas convaincu grand monde, et qu'elle semble avoir rapidement tenté de défendre. 

De retour pour de bon ?

Depuis quelques années déjà, l'oubliée des studios tente de revenir sur le devant de la scène. Lentement, mais sûrement, son visage réapparaît dans de grosses productions, parfois très éloignées de celles qui l'ont rendue célèbre (le Star Trek de J.J. Abrams en 2009). On parle déjà d'un come-back en 2011, grâce à son interprétation remarquée dans Black Swan aux côtés de Natalie Portman. Son rôle d'ancienne ballerine, désespérée de voir une danseuse plus jeune prendre sa place, résonne évidemment avec son propre parcours. Et enfin Stranger Things, la mini-série de Netflix, finit de la faire redécouvrir aux yeux du public et de l'industrie. 

>
"Stranger things", le retour en grâce de l'actrice

Après les rôles de lycéenne sans repères qui ont fait son succès, Winona Ryder réapparaît sous les traits d'une mère au bord de la folie qui cherche à récupérer son fils, disparu dans d'étranges circonstances. De quoi redevenir l'icône qu'elle a été ? Probablement pas. Des années d'anonymat sont difficiles à rattraper. Mais, comme Britney Spears ou Kate Moss l'ont prouvé avant elle, le show-business est friand d'histoires de secondes chances, et peut se montrer aussi bienveillant qu'il a été cruel. Une suite de Beetlejuice, dans laquelle elle reprendrait le rôle qui l'a rendue célèbre, a par ailleurs été confirmée. Un parcours d'adolescente perturbée à maman désemparée, en passant par la ballerine nostalgique de ses années de gloire, pour revenir enfin là où tout a commencé. La boucle est bouclée ? 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries People Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784258467
Winona Ryder dans "Stranger Things" : le retour en grâce de la paria d'Hollywood
Winona Ryder dans "Stranger Things" : le retour en grâce de la paria d'Hollywood
ÉCLAIRAGE - Icône des années 90, rejetée des années 2000, Winona Ryder a connu un long passage à vide avant d'opérer un come-back dans "Stranger Things", la nouvelle série Netflix. Retour sur le parcours difficile d'une actrice talentueuse.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/winona-ryder-dans-stranger-things-le-retour-en-grace-de-la-paria-d-hollywood-7784258467
2016-07-28 18:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/9ikwLW_w8oj1OkLB-s82Mw/330v220-2/online/image/2016/0728/7784261336_winona.jpg