1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "The Rings of Power" : Sauron, Galadriel, Isildur... Les 23 images décryptées
6 min de lecture

"The Rings of Power" : Sauron, Galadriel, Isildur... Les 23 images décryptées

DÉCRYPTAGE - Qui sont les personnages de Deuxième Âge de Tolkien présentés par Amazon ? Voici nos théories.

A qui appartiennent les mains de ces premiers visuels de "Rings of Power" ?
A qui appartiennent les mains de ces premiers visuels de "Rings of Power" ?
Crédit : Amazon / Montage RTL.fr
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Amazon Prime Video a dévoilé le 3 février 2022, une série d'affiches pour sa série : The Rings of Power. Seul problème : on ne voit pas un seul visage. Astucieusement, Amazon a simplement révélé les mains et les tenues des personnages que nous découvrirons dans la saison 1 de cette série inspirée par Le Seigneur des Anneaux. Qui sont donc ces hommes, ces femmes, ces elfes ou ces nains ? 

Pour en savoir plus sur ces personnages, il nous faut émettre quelques théories et tenter de comprendre les symboles (nombreux) présents sur chaque image. En effet, chaque personnage détient un attribut particulier qui peut donner aux experts de l'œuvre de Tolkien des indices clairs. Symboles, armes, bijoux... Voici ce que la communauté des fans a réussi à comprendre de ces dizaines d'images sublimes.


Tout d'abord il faut vous rappeler que nous nous situons pendant le Deuxième Âge, des siècles avant la quête de Frodon pour détruire l'Anneau unique. Certains personnages immortels ou légendaires étaient déjà vivants à l'époque comme les elfes Galadriel ou Elrond, les mages Gandalf ou Saroumane et, bien sûr, Sauron qui avait une image bien différente à l'époque...

Ce premier personnage pourrait être nul autre qu'Isildur, l'ancêtre d'Aragorn et celui qui arracha l'Anneau unique de la main de Sauron. Les armées de Númenor sont célèbres pour leurs archers et c'est la seule flèche que l'on aperçoit dans la collection de photo. Cependant l'armure de bois sculptée qui semble présenter un Ent et la broche évoque l'art elfique ou au moins des peuples qui vivent en harmonie avec la forêt et ses créatures. Nous pourrions donc avoir un personnage de Minhiriath ou Enedhwaith, deux royaumes à l'ouest de la Terre du Milieu dominé par la forêt de Fangorn. Certains fans pensent que le visuel avec un homme portant une corde pourrait être Isildur...

À lire aussi

Autre image qui évoque la noblesse elfique. Seuls des seigneurs comme Elrond portent, dans la trilogie de Peter Jackson, des robes aussi richement décorées. Il pourrait donc s'agir du seigneur elfe, un peu plus jeune. Il tient un parchemin où l'on peut voir le dessin d'un bâtiment et une légende descriptive en elfique qui dit : "Armenelos, vue Sud". Armenelos est la capitale de Númenor. Ce serait logique que les elfes de Lindon, qui avaient des liens forts avec l'île de Númenor disposent de tels parchemins. Si Elrond est plutôt utilisé comme un héros ou un soldat dans la série, ce personnage pourrait être un autre seigneur elfe de l'époque. 

Il n'est pas toujours facile de trouver des indices. La main qui tient une petite faucille rouillée pourrait être un simple paysan, mais certains imaginent que sa robe bleue pourrait être le symbole des fameux Mages bleus que jamais nous n'apercevons dans le Seigneur des Anneaux. Leur présence et leur rôle en Terre du Milieu pour contrer Sauron à l'est a donné naissance à de nombreuses théories. Puisque nous parlons des mages, le vieux personnage barbu qui porte une pomme rouge pourrait bien être un autre sorcier : Gandalf ? Peu probable. Radagast le Brun que l'on rencontre dans Le Hobbit ? Les ongles sales collent mieux au personnage. Il pourrait aussi s'agir du personnage légendaire Tom Bombadil. Un homme barbu au visage souriant et rougeaud qui semble posséder un grand pouvoir personnel et demeure insensible à la corruption de l'Anneau unique. Son rôle est important et mystérieux dans Le Seigneur des Anneaux mais le personnage n'a jamais été adapté dans la trilogie de Jackson.

Nous avons aussi une belle représentation des Nains dans ces images. On peut remarquer un petit détail qui démontre sans doute l'avarice de ce peuple de mineurs : de l'or qui vient tacher leurs doigts. Sur l'une des armes naine on peut lire en runes : "Réveille-toi, pierre endormie". Il pourrait s'agir, avec ses bagues et sa barbe rousse tressée, Durin III, le Roi du Peuple de Durin à l'époque de la puissance de l'Eregion. La légende veut que parmi les nains Durin ait reçu son anneau des mains de Celebrimbor et non pas de Sauron. Lorsque l'Eregion est envahie par les armées de Sauron, Durin III envoya un détachement de Nains qui, accompagné d'Elfes de Lórinand, attaqua les arrières de l'armée de Sauron et permit à Elrond de fuir vers le nord et de fonder Imladris. Il s'agit donc d'un allié particulièrement important.

L'autre symbole qui a particulièrement intrigué les fans est l'homme qui tient la garde d'une épée sombre, brisée et rouillée. Nous avons l'habitude des épées brisées dans le Seigneur des Anneaux avec Narsil, l'épée d'Elendil qui a coupé le doigt de Sauron et que manie Aragorn des années plus tard au Troisième Âge. La couleur noire de la lame évoque une autre épée mythique : Anglachel, la lame forgée à partir du métal d'une météorite. Une épée maudite puissante mais corruptrice. Un peu comme notre Anneau Unique...

L'homme qui tient le sceptre doré pourrait être le dernier sage souverain de Númenor, avant la chute de cette civilisation : Tar-Palantir, fils d'Ar-Gimilzôr et d'Inzilbêth, vingt-quatrième et avant-dernier souverain de Númenor. Tar-Palantir était considéré comme un devin. Son frère Gimilkhâd était un de ses opposants. Il n'a eu qu'une fille, Tar-Míriel (sans doute la femme habillée d'or et portant une fleur blanche), qui fut contrainte d'épouser Ar-Pharazôn, le fils de Gimilkhâd, et de lui céder le trône. Les amateurs des conflits de succession à la Game of Thrones devraient apprécier.

L'elfe qui est en armure et tient une dague qui reprend les couleurs des deux grands Arbres du Valinor, doré et argenté, pourrait bien être notre Galadriel. Avant d'être une dame tout de blanc vêtu, Galadriel était une combattante. Lors du Deuxième Âge, elle semble en mauvais termes avec ses supérieurs, les Valar et reste par orgueil en Terre du Milieu pour combattre Sauron. Ce n'est qu'à la fin du Troisième Âge après la destruction de l'Unique qu'elle quitte la Terre du Milieu pour voguer vers l'Ouest et rejoindre la terre légendaire et inaccessible de Valinor. On devrait découvrir un tout nouvel aspect de ce personnage culte qui détient aussi l'un des trois anneaux elfiques...

L'homme entièrement habillé d'or pourrait être un important seigneur elfe comme Celebrimbor ou Gil-galad. L'homme avec l'épée ornée d'une tête de cheval est un rappel évident de la place des cavaliers du Rohan, les Rohirrims. La femme qui tient des baies rouges et a une tresse de cheveux blonds pourrait être la femme de Tom Bombadil, Baie d'Or. Sa nature exacte est tout aussi mystérieuse que celle de son époux. Ils pourraient être des représentations humaines des forces de la nature, en somme des divinités. L'homme avec la robe bleue et les nombreuses bagues devrait être Ar-Pharazôn (à moins que ce ne soit l'homme entièrement habillé d'or puisque Le Doré était son surnom), le dernier roi de Númenor victime des mensonges de manipulations de Sauron. 

L'homme qui porte une armure et une épée avec des soleils gravés pourrait être le frère d'Isildur, Anárion. Lorsque Sauron fut emmené à Númenor et séduisit le roi, Anárion comme son père résistèrent à l'influence maléfique du serviteur de Morgoth (le chef de Sauron). Il quitta Númenor avant sa submersion avec son père et son frère. Isildur et Anárion accostèrent en Terre du Milieu en l'an 3320 du Deuxième Âge et y fondèrent avec leur père les Royaumes en Exil : le Gondor au sud et l'Arnor au nord. Anárion fonda et devint seigneur de Minas Anor, et Isildur de Minas Ithil.

Un jeune personnage avec des manches orangées reste difficile à identifier. Homme ou elfe. Peut-être pourrait-il s'agir là de l'apparence humaine et séduisante de Sauron : Annatar. À cette époque, il n'était pas encore un œil de flamme ou un imposant seigneur en armure. Et puisque nous parlons de figure menaçante en armure, nous devons évoquer le dernier personnage : il pourrait s'agir du Roi-Sorcier d'Angmar, le plus célèbre des Nazgûl.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/