1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Résident fiscal américain, "Luc Besson reste contribuable français", précise EuropaCorp
1 min de lecture

Résident fiscal américain, "Luc Besson reste contribuable français", précise EuropaCorp

Installé aux États-Unis, le réalisateur est à la fois résident fiscal américain et contribuable français, comme l'explique Régis Lefebvre, le porte-parole de sa société EuropaCorp.

Luc Besson lors d'une conférence de presse sur "Lucy" à Taïwan en novembre 2013 (archives).
Luc Besson lors d'une conférence de presse sur "Lucy" à Taïwan en novembre 2013 (archives).
Crédit : Mandy Cheng / AFP
Sina Mir & Charlie Vandekerkhove

"Ce n’est pas un exil fiscal", précise d'emblée Régis Lefebvre. Interrogé par RTL, le porte-parole d'EuropaCorp, société de production de Luc Besson, tient à mettre les choses au clair. Le réalisateur français est bien devenu un résident fiscal américain, mais pour la simple raison qu'il est installé aux États-Unis avec sa famille. "Quand votre activité principale dépend d'une entreprise américaine et que votre famille s'installe aux États-Unis, vous êtes amené à payer des impôts, explique le porte-parole. Vous devenez automatiquement résident fiscal américain. C'est le droit américain, insiste-t-il. 

Toujours contribuable français

À 56 ans, le réalisateur français préféré du box-office américain est installé à Los Angeles depuis plusieurs mois maintenant et y passe le plus clair de son temps. La nouvelle de sa résidence fiscale, annoncée ce lundi, a déjà fait couler beaucoup d'encre, pourtant, Luc Besson reste bien un contribuable français pour les revenus qu'il continue de percevoir dans l'Hexagone. 

"Il souhaite, tant que possible, continuer de payer des impôts en France, explique Régis Lefebvre. Il est à la fois résident fiscal américain et contribuable français." Et le porte-parole de préciser, pour balayer toute critique : "Si la Californie était un paradis fiscal ça se saurait. Monsieur Besson va y être imposé davantage sur son revenu".

Plus de 6 millions d'euros de salaire annuel

Au 31 mars 2015, selon le rapport annuel d’activité d’EuropaCorp, le salaire du réalisateur s’élevait à 6,3 millions d'euros, dont une part fixe de 800.000 euros en tant que président du conseil d’administration de la société, le reste étant perçu à titre de droit d’auteur et salaire de réalisateur.

À lire aussi

Sorti à l'été 2014, le dernier film de Luc Besson, Lucy, a été le plus gros succès du cinéma français à l'étranger. Comme l'a annoncé EuropaCorp au mois de juin, le réalisateur réfléchirait à une suite de ce film. Actuellement, il travaille sur un film très attendu, qui sortira en 2017 : l'adaptation de la bande-dessinée Valérian, avec Dane DeHaan et Cara Delevingne. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/