2 min de lecture Cinéma

Luc Besson : "Je serai très sévère avec Emmanuel Macron"

REPLAY - INVITÉ RTL - À quelques semaines de la sortie de "Valérian", Luc Besson se confie sur le cinéma et la présidence d'Emmanuel Macron.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Luc Besson : "Je serai très sévère avec Emmanuel Macron" Crédit Image : ALBERTO PIZZOLI AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
Journaliste

C'est un film événement, un space opera exceptionnel. Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson arrivera dans les salles obscures française le mercredi 26 juillet. À cette occasion, le réalisateur se confie pour la première fois sur le tournage du long-métrage le plus cher de l'histoire du cinéma français, au micro de Marc-Olivier Fogiel.

Ce film au budget colossal de 190 millions d'euros est le plus gros défi du cinéaste, qui a tourné 2.700 plans en 93 jours de tournage, sans compter les effets spéciaux. "Les premiers montages d'effets spéciaux se sont passés 18 mois avant le tournage", explique-t-il. 

Luc Besson poursuit : "Il y a eu des plans tournés sans acteurs, comme ceux avec la station spatiale Alpha, qui était prête six mois avant le tournage et puis après le tournage il y a eu 15 mois de travail sur les effets spéciaux. Certains plans ont pris 15 mois à terminer". 

>
VALERIAN (Luc Besson, Science Fiction - 2017) / Bande Annonce VF

Sorti du montage du film fin juin, Luc Besson se sent soulagé : "La grande pression, c'est de le finir, une fois qu'il est fini, il est comme il est, je l'adore, je l'aime, je suis amoureux de mon film". Le réalisateur ne peut toujours pas voir son film, mais il affirme le regarder à travers les yeux des spectateurs, et notamment deux personnes clefs, les auteurs et dessinateurs de la bande-dessinée, Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, qui sont ressortis en larmes de la projection.

Un appel aux politiques

Au-delà de son film, c'est aussi la situation économique et sociale de l'Hexagone qui intéresse Luc Besson. Ami d'Emmanuel Macron avant son mandat présidentiel, le réalisateur attend beaucoup du chef de l'État : "L'homme que j'ai connu, qui ne faisait pas de politique et qui était un ami, je l'aime beaucoup, maintenant qu'il est président je serai très sévère avec lui. Il y a 3 millions de chômeurs et 9 millions de pauvres en France. C'est la seule chose qui est importante".

À lire aussi
Terry Jones, membre des Monty Python People
Monty Python : le comédien Terry Jones est décédé à l'âge de 77 ans

Un appel qu'il étend à l'ensemble de la classe politique. "Il faut que nos hommes politiques entendent beaucoup mieux les messages du terrain, explique le cinéaste. C'est en écoutant ces gens-là qu'on arrive à trouver des réponses efficaces." Luc Besson les exhorte à se rendre sur le terrain afin d'entendre les appels à l'aide de nombreux secteurs et de les aider à s'en sortir.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Luc Besson
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants