1 min de lecture Adèle Exarchopoulos

"La Vie d'Adèle" : une association proche des milieux catholiques obtient l'annulation du visa du film

Le visa d'exploitation du film "La Vie d'Adèle", actuellement interdit aux moins de 12 ans avec avertissement, a été annulé par la justice en raison des "scènes de sexe réalistes".

"La Vie d'Adèle" a été primé au festival de Cannes en 2013
"La Vie d'Adèle" a été primé au festival de Cannes en 2013
Mathilde Cesbron
Mathilde Cesbron
Journaliste RTL

Deux ans après son sacre au festival de Cannes, où le film avait obtenu la palme d'or, La Vie d'Adèle refait parler de lui. Son visa d'exploitation (autorisation administrative nécessaire pour une diffusion en salle de cinéma) a été annulé par la justice. Le long-métrage d'Abdellatif Kechiche avec Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos  est actuellement interdit aux moins de 12 ans avec avertissement.

Il a été annulé par la justice en raison des "scènes de sexe réalistes" du film "de nature à heurter la sensibilité du jeune public". La ministre de la Culture devra "procéder au réexamen de la demande de visa" du film dans un "délai de deux mois", indique la Cour administrative d'appel de Paris dans sa décision rendue publique mercredi 9 décembre. La justice avait été saisie par l'association Promouvoir, proche des milieux catholiques traditionalistes.
Cette association avait déjà réussi à faire perdre au film Saw 3D son visa
cinq ans après sa sortie.  Elle a également provoqué la reclassification du film Love de Gaspar Noé, d'abord interdit aux moins de 16 ans avant d'être totalement interdit aux mineurs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Adèle Exarchopoulos Léa Seydoux La vie d'Adèle
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants