1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "L'École buissonnière" et "Numéro Une" dans les sorties ciné de la semaine
3 min de lecture

"L'École buissonnière" et "Numéro Une" dans les sorties ciné de la semaine

"L'École buissonnière", le nouveau film de Nicolas Vanier, "Numéro Une" avec Emmanuelle Devos et "L'Atelier" de Laurent Cantet sortent dans les salles ce mercredi 11 octobre.

Le dernier film de Nicolas Vanier, "L'école buissonnière" sort au cinéma ce mercredi 11 octobre
Le dernier film de Nicolas Vanier, "L'école buissonnière" sort au cinéma ce mercredi 11 octobre
Crédit : Radar Films/Jean-Michel Turpin
Les sorties cinéma du 11 octobre sont dans "Laissez-vous tenter"
06:39
Stéphane Boudsocq

Le coup de cœur de la semaine au cinéma est Détroit de l'américaine Kathryn Bigelow.
Après Démineurs et Zero Dark Thirty, la réalisatrice continue son travail clinique d'exploration des plaies de la société américaine. Elle nous ramène cette fois en 1967 lors des violentes émeutes raciales de Détroit dans le Michigan et la terrible répression policière qui a suivi. Le film propose une nuit dans l'enfer de ces événements, vécus à l'écran aux côtés d'étudiants, de musiciens, de policiers, de militaires dépassés par le cours des choses.

C'est étrange comme le passé résonne avec le présent, quelques semaines après le drame de Charlottesville dans ces États-Unis, où la question raciale reste une plaie à vif. Mise en scène brute, pas de temps mort, acteurs au cordeau : Kathryn Bigelow signe un film coup de poing, preuve que le sujet est au contraire universel et nous concerne tous. 

Déception pour Kingsman, le cercle d'or, une suite qui se veut toujours la parodie de films d'espionnage mais d'une complaisance malsaine avec une violence gratuite, prétexte à des scènes stupides, vulgaires et sanguinolentes. Même Colin Firth, Julianne Moore et Elton John n'arrivent pas à sauver l'ensemble du naufrage.

De bonnes surprises

Le cinéma français est également à l'affiche ce mercredi 11 octobre avec L'École buissonnière de Nicolas Vanier. Réalisateur et aventurier du Dernier trappeur ou de Belle et Sébastien, il poursuit dans sa veine à la fois humaniste et naturaliste avec cette fois une histoire qui raconte un peu la sienne : celle d'un gamin des villes qui va découvrir la vie des champs et des bois dans la Sologne des années 1930. François Cluzet, Éric Elmosnino, François Berléand, Valérie Karsenti et le petit Jean Scandel sont au générique de ce joli conte initiatique, très joliment filmé dans une forêt avec notamment un grand cerf impressionnant, acteur à part entière de l'histoire.

À lire aussi

Le formidable documentaire de Gilles de Maîstre est également en salle, La Quête d'Alain Ducasse, consacré au plus célèbre de nos chefs cuisinier : deux ans de son périple autour du monde pour y trouver saveurs et produits à la fois surprenants et écologiquement durables. 

Autre nouveauté, La Passion Van Gogh, dessin animé britanico-polonais, une sorte de thriller censé expliquer le suicide du peintre. L'occasion à l'écran d'une immersion dans les grands tableaux du peintre puisque les comédiens ont été filmés puis redessinés façon Van Gogh pour intégrer l'univers de ses toiles. C'est troublant et bluffant à la fois.

Deux sujets de société rarement abordés

Deux sujets de société sont également dans les sorties cinéma de ce mercredi 11 octobre. Numéro une raconte l'ascension d'une femme, choisie pour devenir la patronne d'un grand groupe énergétique du CAC 40 et qui va se heurter au machisme d'un système pas vraiment prêt à lui laisser de la placeEmmanuelle Devos est impeccable ici face à son rival, Richard Berry. Thriller social très intéressant, Numéro une aurait mérité de se concentrer uniquement sur son intrigue principale et délaisser les histoires secondaires qui l'alourdissent un peu. 

Ce n'est pas le cas de L'Atelier de Laurent Cantet, portrait glaçant d'une certaine jeunesse qui rejette une société dont elle meurt d'envie de faire partie. Une auteure parisienne mène un atelier auprès de jeunes en insertion de La Ciotat : elle va éveiller chez l'un d'entre eux une colère et des passions jusqu'ici contenues. Dix ans après Entre les murs, palme d'or à Cannes, Laurent Cantet continue d'explorer la thématique de la jeunesse en mal de reconnaissance ou pire, en lutte contre les références du monde des adultes. Marina Foïs et une bande de jeunes comédiens épatants sont à l'affiche du film.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/