1 min de lecture Cinéma

Anna Karina, icône de la Nouvelle Vague, est décédée à l'âge de 79 ans

Héroïne de sept films de Jean-Luc Godard entre 1961 et 1966, la comédienne est décédée samedi à Paris des suites d'un cancer, à l'âge de 79 ans.

Anna Karina est décédée le 14 décembre 2019 à 79 ans
Anna Karina est décédée le 14 décembre 2019 à 79 ans Crédit : AFP
Sylvain Zimmermann
Sylvain Zimmermann
et AFP

Elle a été l'une des égéries de la Nouvelle Vague. Anna Karina, principalement connue pour ses rôles dans les films de Jean-Luc Godard, est décédée samedi à Paris des suites d'un cancer, à l'âge de 79 ans, a annoncé dimanche son agent.

D'origine danoise, l'actrice au visage pâle dévoré par de grands yeux bleu-gris avait tourné sept films avec Jean-Luc Godard, alors son compagnon, dans les années 1960. Elle a également eu une carrière de chanteuse.

Godard la repère dans une publicité et lui propose un petit rôle dans À bout de souffle avec Jean Seberg et Jean-Paul Belmondo, qu'elle décline. Le cinéaste la rappellera quelques mois plus tard pour le rôle principal du Petit soldat, un film sur la guerre d'Algérie qui sera interdit. Sur le tournage naît entre eux une idylle qui durera plusieurs années.

Actrice fétiche de Jean-Luc Godard

Ils vont tourner sept films ensemble parmi lesquels Une femme est une femme (prix de la meilleure interprétation au festival de Berlin en 1962), Vivre sa vie, Pierrot le fou avec Jean-Paul Belmondo.

À lire aussi
Anna Karina dans "Pierrot le Fou" Cinéma
César 2020 : Anna Karina, égérie de la Nouvelle Vague

Pendant dix ans, Anna Karina n'arrête pas de tourner mais elle reste l'actrice fétiche de Godard. Ni Chabrol ni Truffaut, les autres réalisateurs de la Nouvelle Vague, ne la font tourner. "J'étais la femme de Jean-Luc. Ça leur faisait sans doute un peu peur", racontera-t-elle plus tard.

Elle restera dans les mémoires pour ses répliques célèbres, comme dans Pierrot le Fou ("Qu'est-ce que j'peux faire? J'sais pas quoi faire...") où l'on assiste à ce baiser qui illumine le festival de Cannes, et puis des chansons, comme Sous le soleil exactement, chanson de Serge Gainsbourg tirée de la comédie musicale Anna, de Pierre Koralnik.

Outre Jean-Luc Godard, Anna Karina a aussi tourné avec une pléthore de réalisateurs. Rivette, Varda, Cukor, Schlöndorff, Fassbinder... Elle sera aussi la première comédienne à se saisir de la caméra, en réalisant Vivre Ensemble en 1973.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Décès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants