2 min de lecture James Bond

James Bond : Idris Elba jugé "trop street" pour incarner le personnage

Anthony Horowitz, l'auteur du prochain livre de la saga James Bond, a créé la polémique après ses propos sur l'acteur britannique et s'est excusé sur Twitter.

Idris Elba incarne un flic tourmenté dans "Luther"
Idris Elba incarne un flic tourmenté dans "Luther"
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Idris Elba pour jouer le rôle de James Bond au cinéma ? Si lui-même n'y croit plus, la rumeur n'en finit pas de circuler, d'autant que Pierce Brosnan s'est récemment prononcé en faveur d'un agent 007 noir. Sauf que l'auteur du prochain livre de la saga ne partage pas tout à fait cet avis. Dans une interview au Daily Mail, Anthony Horowitz a expliqué qu'il jugeait l'acteur britannique "un peu trop street" (rue en anglais, ndlr) pour incarner le personnage.

"Idris Elba est un acteur formidable. Mais je pense que d'autres acteurs noirs seraient meilleurs. Pour moi, Idris Elba est un peu trop rugueux pour jouer le personnage. Ce n'est pas une question de couleur. Je pense qu'il est un peu trop street pour James Bond. Est-ce qu'il s'agit d'être suave ? Ouais", a déclaré le romancier, samedi 29 août, en indiquant préférer Adrian Lester pour le rôle.

Des excuses après la polémique

Mais ces propos ont déclenché une vive polémique de l'autre côté de la Manche et aux États-Unis. Pour beaucoup, l'emploi du terme "street" est perçu comme une discrimination cachée vis-à-vis de la couleur de peau de l'acteur connu, entre autres, pour avoir été le baron de la drogue Stringer Bell dans la série américaine The Wire. Ainsi, le journal britannique The Guardian souligne par exemple que l'influent écrivain et journaliste Ta-Nehisi Coates estime sur Twitter qu'associer l'acteur à la "rue" reviendrait à qualifier Serena Williams de "trop masculine" ou Barack Obama de "trop étranger".

Face à ce mauvais ramdam, Anthony Horowitz s'est confondu en excuses, mardi 1er septembre, en expliquant qu'il ne voulait offenser personne. "Je suis vraiment désolé que mes commentaires sur Idris Elba aient offensé. Ce n'était pas mon intention. (...) Je suis écrivain, pas un directeur de casting, donc qu'est-ce que j'en sais ? Maladroitement, j'ai choisi le terme 'street' en pensant à son rôle rugueux de l'inspecteur John Luther. Mais j'admets que c'est un mauvais choix de mot. Je suis mortifié", a-t-il regretté sur Twitter.

À lire aussi
La sortie de "James Bond : No Time To Die" a été repoussée d'un an à cause du coronavirus. Cinéma
James Bond : 32.000 litres de Coca-Cola (60.000 euros) déversés pour une cascade

En tout cas, le prochain film James Bond, Spectre, doit sortir dans les salles françaises le 11 novembre prochain. Et l'agent secret sera joué, pour la quatrième fois, par Daniel Craig. Mais l'acteur britannique n'est pas sûr de continuer, ni d'arrêter. C'est en effet ce qu'il a confié au magazine Esquire : "Je ne sais pas, honnêtement. Pour le moment, je ne peux même pas l'imaginer. J'ai une vie et je dois un peu passer à autre chose. Mais on verra".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
James Bond Cinéma Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants