3 min de lecture Laissez-vous tenter

Festival de Cannes 2015 : "J'ai toujours aussi peur", dit Maïwenn

REPLAY - Le week-end cannois a été marqué par la présentation de "Mon roi" de Maïwenn, mais aussi de "Carol" avec Cate Blanchett et de "La forêt des songes" avec Matthew McConaughey.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Festival de Cannes 2015 : "J'ai toujours aussi peur", dit Maïwenn Crédit Image : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et La rédaction numérique de RTL

Deux gros coups de cœur pour l'instant dans la compétition : Mia madre de Nanni Moretti, présenté samedi, mais surtout Mon roi, premier film français en lice pour la Palme d'or. Quatre ans après PolisseMaïwenn prouve son immense talent pour filmer la vie et en saisir les tourments.

Elle suit cette fois dix ans de la vie d'un couple (joué par Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot) entre coup de foudre, trahisons, séparations, arrivée d'un enfant, retrouvailles, attirance pour d'autres... C'est réalisé sans contrôle apparent et pourtant c'est remarquable de densité. Entre le cirque cannois et cette histoire qui la renvoie à des choses très intimes, Maïwenn fait le grand écart avec le bonheur. Et elle retrouve la Croisette après le Grand prix reçu pour Polisse.

"C'est comme quand on se remarie avec quelqu'un, lance Maïwenne. On sait ce que ça a été mais rien n'est pareil. Donc on ne compare pas parce que ça ne ressemble pas à la première histoire. J'ai toujours aussi peur, je me sens toujours aussi vierge."

Mon roi de Maïwenne est à découvrir au cinéma le 21 octobre prochain.

Cate Blanchett dans "Carol"

À lire aussi
Christophe Barratier lance le casting pour son nouveau film sur RTL Cinéma
Christophe Barratier lance le casting pour son nouveau film sur RTL

Le film Carol a été présenté dimanche. Une histoire d'amour passionnelle et scandaleuse dans les années 50 entre deux femmes aux États-Unis. Cate Blanchett joue une bourgeoise, mère de famille, qui tombe sous le charme d'une vendeuse. Un film académique mais très joliment mis en scène avec Rooney Mara (Millenium) et Cate Blanchett, oscarisée pour son rôle dans Blue Jasmine et qui est une nouvelle fois remarquable. C'est elle qui produit le film.

"C'est très intéressant car le fait d'être reconnu(e) comme gay, lesbienne, ou transgenre est un sujet très politique, affirme l'actrice. Mais le couple formé par ces deux femmes dans le film est lui totalement apolitique. Elles n'ont aucune revendication, elles veulent juste être ensembles. L'aspect politique de l'histoire était sous-jacent dans les années 50 et pas omniprésent comme aujourd'hui."

Carol de Todd Haynes sortira début 2016 en France.

Matthew McConaughey dans "La forêt des songes"

Autre star qui a fait l'événement ce week-end à Cannes, Matthew McConaughey, vedette de Interstellar et qui a reçu l'Oscar du meilleur acteur en 2014 pour le film Dallas Buyers Club, était sur la Croisette pour défendre La forêt des songes de Gus van Sant.

Défendre, c'est bien le mot car le nouveau film du réalisateur de Elephant ou Will Hunting a été fraîchement accueilli : pas grand chose à retenir dans cette histoire de veuf qui se rend au cœur d'une forêt au Japon pour mettre fin à ses jours. Mais l'intérêt était surtout de rencontrer Matthew McConaughey, qui connait une véritable résurrection depuis 3 ans avec Interstellar, Dallas Buyers Club, True Detective.

"Un autre chapitre du même livre, explique l'acteur. Je ne vois pas ça comme une renaissance. D'abord parce que je ne suis pas assez prétentieux pour cela. C'est vrai que je fais des choix différents aujourd'hui. Cela m'aide à faire évoluer ma carrière, comprendre qui je suis, tenter des choses qui m'effraient. Mais d'un autre côté je me suis bien marré. Et puisque nous parlons de Cannes, je ne suis pas ici pour recevoir une validation, le boulot est fait. Vous pouvez l'aimer ou pas, je peux vous parler de mon travail, mais c'est fini. Pour moi ce n'est pas un tapis rouge mais un carton d'invitation." 

La forêt des songes de Gus van Sant sortira sur nos écrans le 9 septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Cinéma Festival de Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants