2 min de lecture Fast and Furious

"Fast and Furious 7" : champion de la diversité ?

Le casting du film est composé d'acteurs d'origines différentes. Cela pourrait expliquer le succès du film, à l'heure où les studios sont accusés de mal représenter la diversité au cinéma.

La saga "Fast and Furious", championne de la diversité ?
La saga "Fast and Furious", championne de la diversité ?
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Dwayne Johnson, Michelle Rodriguez, Ludacris, Tony Jaa, Paul Walker : des acteurs américains de diverses origines, mais tous au service d'une même franchise : Fast and Furious. Qu'ils soient typés asiatiques, noirs, caucasiens, les héros font partie de la "famille" de Dominic Toretto, le personnage de Vin Diesel. Le casting du dernier opus de la franchise était déjà présent dans les films précédents, mais il prend une résonance particulière en 2015, quelques mois après la cérémonie des Oscars.

L'importance de la diversité dans le casting fait partie intégrante du succès de la marque

Paul Dergarabedian, analyste, cité dans "The Hollywood Reporter"
Partager la citation

Lors de l'annonce des nommés, le hashtag #OscarsSoWhite ("Oscars si blancs") était devenu un des sujets les plus discutés de Twitter, les internautes accusant la cérémonie de bouder les acteurs de couleur. Au contraire, pour rejoindre la "famille" de cambrioleurs au volant de Fast and Furious 7, "peu importe votre nationalité. En tant que spectateurs, vous pouvez en être", explique Vin Diesel.

Diversité des acteurs, diversité des spectateurs

"L'importance de la diversité dans la distribution des films Fast and Furious fait partie intégrante du succès de la marque", expliquait un analyste du box-office au Hollywood Reporter. À Abou Dabi, lors du tournage de scènes du dernier opus, la production a soigné le recrutement de ses figurants pour qu'ils reflètent les différents visages des Émirats arabes unis. Résultat : un film "plus inclusif ethniquement", comme l'explique CNN.

Le public de Fast and Furious 7 est également plus varié : aux États-Unis, ils sont à 37% d'origine hispanique, à 25% caucasiens et à 24% afro-américains. Pour l'analyste cité par le Hollywood Reporter, cela est dû à la distribution. Il rajoute même que dans le futur, cela devrait affecter le "choix du casting pour ce genre de films d'action grand public". En 2013, seulement 16,7% des films avaient pour héros un acteur issu de la diversité. Ce qui fait dire à Entertainment Weekly, qui prend l'exemple de Fast and Furious 7 : "Hollywood doit se mettre en conformité avec la réalité".

La rédaction vous recommande
À lire aussi
Charlize Theron à Santa Monica, le 13 janvier 2019 Cinéma
"Fast and Furious 9" : Charlize Theron publie une première photo de Cipher

 

Lire la suite
Fast and Furious Fast and Furious 7 Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants