2 min de lecture Séries

"En Thérapie" : qu'est-ce que "BeTipul", série israélienne dont est adaptée la version française ?

La série "En Thérapie" est diffusée depuis le 28 janvier 2021 sur Arte-TV. Elle est inspirée de la série israélienne "BeTipul", adaptée dans une quinzaine de pays.

Le Dr. Dayan (Frédéric Pierrot) et Camille (Céleste Brunnquell) dans un épisode de la série "En Thérapie" (Éric Toledano & Olivier Nakache, 2021).
Le Dr. Dayan (Frédéric Pierrot) et Camille (Céleste Brunnquell) dans un épisode de la série "En Thérapie" (Éric Toledano & Olivier Nakache, 2021). Crédit : Les Films du Poisson
Marie Zafimehy
Journaliste

35 épisodes, 5 patients, 1 psy. Dans En Thérapie, disponible depuis le 28 janvier sur la plateforme en ligne de la chaîne de télévision Arte, le Dr. Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) reçoit sur le divan de son cabinet parisien Camille (Céleste Brunnquell), une adolescente, Adel (Reda Kateb), un policier ou encore Ariane (Mélanie Thierry), une chirurgienne. Toutes et tous lui confient leurs secrets et leurs souvenirs les plus intimes sur fond de période post-13 Novembre. 

La série est aujourd'hui la plus visionnée de l'histoire d'Arte-TV. Un succès fulgurant pour cette série à huis clos au casting français de première classe. Réalisée par le célèbre duo formé par Éric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables, Le Sens de la Fête), elle est inspirée de son aînée israélienne, BeTipul diffusée il y a une quinzaine d'années.

Adaptée dans 17 pays

Comme le rappelle L'Obs, Hagai Levi, le réalisateur de BeTipul était venu présenter son œuvre à la première édition du festival français Seriesmania en 2010. À l'époque, une réflexion autour de la version française commençait tout juste. Celle-ci devait s'inscrire dans la lignée de ses grandes sœurs... car la série (dont vous pouvez voir la bande-annonce ci-dessous) a été adaptée dans 17 pays. 

>
In Treatment - trailer

Italie, Japon, Argentine, États-Unis... Chaque pays a adapté son scénario à sa réalité locale - en France il s'agit du contexte des attentats de 2015 - mais Hagai Levi n'a jamais été très loin. Le principe est resté le même : quatre ou cinq patients se rendent à tour de rôle chez leur psy, qui se rend aussi chez son ou sa propre thérapeute. Pendant les consultations, se mêlent préoccupations psychanalytiques, réflexions existentielles, mais aussi considérations religieuses et spirituelles.

Inspirée de sa propre expérience

À lire aussi
people
Britney Spears : ce que l'on sait de son internement en hôpital psychiatrique

Comme l'explique Hagai Levi à France Info, l'idée originelle a été puisée dans sa propre expérience, après avoir été élève dans une école ultrareligieuse en Israël. "J’ai commencé à souffrir d’attaques de panique, d’anxiété, explique le réalisateur. Je suis allé pour la première fois chez un psychanalyste, et ensuite quasiment toute ma vie, j’ai suivi une thérapie. Alors ce lieu clinique, cette pièce est un lieu très important dans ma vie."

Une histoire personnelle qui lui a valu de multiples récompenses. En Israël, la première saison a ainsi reçu toutes les récompenses de l'Académie nationale dans la catégorie "série dramatique". Quatre ans plus tard, Gabriel Byrne qui incarnait le psy dans la version américaine In Treatment (2009) fût récompensée aux Golden Globes dans la catégorie Meilleur acteur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séries Israël France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants