1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. "Eiffel" : que pense le descendant de Gustave Eiffel du film avec Romain Duris ?
2 min de lecture

"Eiffel" : que pense le descendant de Gustave Eiffel du film avec Romain Duris ?

En salles depuis le 13 octobre, "Eiffel" retrace la construction de la "Dame de Fer" et la passion de Gustave Eiffel et Adrienne Bourgès.

Romain Duris dans la peau de Gustave Eiffel dans le film "Eiffel"
Romain Duris dans la peau de Gustave Eiffel dans le film "Eiffel"
Crédit : VVZ Production - Pathé Films
La Tour Eiffel : le jour de l'inauguration de la "Dame de Fer"
36:32
Capucine Trollion
Capucine Trollion

La Tour Eiffel, inaugurée en 1889, est partout. Elle a été chantée par les plus grands, elle représente Paris et elle devient la star des salles obscures avec Eiffel de Martin Bourboulon. un film sorti le 13 octobre avec Romain Duris (Gustave Eiffel) et Emma Mackey (Adrienne Bourgès). 

Alors, que pense Savin Yeatman-Eiffel, arrière-arrière-arrière-petit-fils de Gustave Eiffel de ce long-métrage qui retrace une partie de la vie de sa famille ? Il a pu voir le film en avant-première avec les autres descendants du "père" de la Dame de Fer. "C'est un film qui est assez romancé par rapport à l'histoire de la Tour, mais c'est un film qui nous a touchés, car pour la première fois, on voit Gustave Eiffel en chair et en os", démarre Savin Yeatman-Eiffel dans ce Jour J spécial enregistré sur la Tour Eiffel.

"Et on le voit aussi dans toute son énergie, prenant des risques, affrontant l'adversité. Et on a du mal à se l'imaginer habituellement quand on voit des photos un peu posées en noir et blanc de l'époque, il fallait vraiment aimer prendre des risques pour se lancer dans un pari aussi fou, et ça c'est très bien rendu dans le film. Romain Duris est très convaincant", poursuit-il. 

"C'est un peu troublant de voir mon arrière-arrière-arrière-grand-père que je n'ai jamais connu. Mais, il y a aussi Claire (Armande Boulanger) qui est mon arrière-arrière-arrière-grand-mère et Albert Eiffel mon arrière-arrière-grand-père. Ca me fait un peu bizarre et c'est pour ça que j'ai, peut-être, eu du mal à rentrer dans le film la première fois. Mais je l'ai revu une deuxième fois et là je me suis beaucoup plus laissé emporter comme un spectateur normal par le souffle, le rythme, les images qui sont très belles. Je pense que c'est un très beau spectacle", conclut Savin Yeatman-Eiffel.

À lire aussi

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/