1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. DIAPORAMA - Cate Blanchett : les 17 plus grands rôles de sa carrière
2 min de lecture

DIAPORAMA - Cate Blanchett : les 17 plus grands rôles de sa carrière

L'actrice australienne, qui fut la reine Elizabeth ou l'elfe Galadriel, sera la prochaine présidente du Festival de Cannes. Un honneur qui vient couronner une carrière parfaitement extraordinaire.

Elle a incarné par deux fois la reine Elizabeth I. En 1998, où son interprétation lui vaut sa première nomination aux Oscars et un Golden Globe...
Elle a incarné par deux fois la reine Elizabeth I. En 1998, où son interprétation lui vaut sa première nomination aux Oscars et un Golden Globe...
Crédit : ONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
Elle a incarné par deux fois la reine Elizabeth I. En 1998, où son interprétation lui vaut sa première nomination aux Oscars et un Golden Globe...
...et en 2007 dans "Elizabeth: The Golden Age" (toujours réalisé par Shekhar Kapur), où elle sera une nouvelle fois nommée aux Oscars
Dans "Le Talentueux Mr. Ripley" (1999), Cate Blanchett est la mondaine Meredith Logue qui rencontrera Tom Ripley (Matt Damon), un parvenu près à tout
Le grand public la connait pour son interprétation de la reine des elfes Galadriel dans les deux trilogies de Peter Jackson consacrées à l'oeuvre de Tolkien (2001-2014)
Elle joue Katharine Hepburn dans "The Aviator" (2004)
Dans "Little Fish" (2005), elle incarne brillamment une ancienne accro à l'héroïne
Dans "Babel" (2006), elle partage ses scènes avec Brad Pitt dans ce film aux destins croisés d'Alejandro González Iñárritu
Cate Blanchett (Sheba) et Judi Dench (Barbara) dans "Chronique d'un scandale" (2006)
En 2007 dans "I'm not there", elle est la seule actrice à interpréter le chanteur Bob Dylan aux côtés de cinq autres acteurs comme Richard Gere ou Christian Bale
Elle rejoint Harrison Ford dans "Indiana Jones et le crâne de cristal" en 2008
Dans "L'Étrange histoire de Benjamin Button" (2009) Cate Blanchett vieillit pendant 2h35 sous les yeux des spectateurs
Dépressive et insupportable, son rôle dans "Blue Jasmine" (2013) de Woody Allen lui vaut une pluie de récompenses dont l'Oscar de la meilleure actrice
En 2014, sous la direction de Kenneth Branagh, elle devient la belle-mère diabolique de Cendrillon
Dans "Truth" de James Vanderbilt (2015), elle joue Mary Mapes, productrice de CBS News impliquée dans des révélations polémiques en 2005
Avec "Manifesto" (2015) , l'actrice a pu démontrer l'étendue de sa palette interprétative en jouant 13 rôles différents
Dans "Carol" elle donne le change à Rooney Mara dans le New York des années 50 (2016)
Hela, la déesse de la Mort qui affronte tout Asgard dans "Thor: Ragnarok" est le dernier rôle en date de l'actrice
Elle a incarné par deux fois la reine Elizabeth I. En 1998, où son interprétation lui vaut sa première nomination aux Oscars et un Golden Globe... Crédits : ONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
...et en 2007 dans "Elizabeth: The Golden Age" (toujours réalisé par Shekhar Kapur), où elle sera une nouvelle fois nommée aux Oscars Crédits : REX FEATURES/SIPA
Dans "Le Talentueux Mr. Ripley" (1999), Cate Blanchett est la mondaine Meredith Logue qui rencontrera Tom Ripley (Matt Damon), un parvenu près à tout Crédits : WEBER/SIPA
Le grand public la connait pour son interprétation de la reine des elfes Galadriel dans les deux trilogies de Peter Jackson consacrées à l'oeuvre de Tolkien (2001-2014) Crédits : REX FEATURES/SIPA
Elle joue Katharine Hepburn dans "The Aviator" (2004) Crédits : RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
Dans "Little Fish" (2005), elle incarne brillamment une ancienne accro à l'héroïne Crédits : REX FEATURES/SIPA
Dans "Babel" (2006), elle partage ses scènes avec Brad Pitt dans ce film aux destins croisés d'Alejandro González Iñárritu Crédits : MURRAY CLOSE/AP/SIPA
Cate Blanchett (Sheba) et Judi Dench (Barbara) dans "Chronique d'un scandale" (2006) Crédits : RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
En 2007 dans "I'm not there", elle est la seule actrice à interpréter le chanteur Bob Dylan aux côtés de cinq autres acteurs comme Richard Gere ou Christian Bale Crédits : Diaphana Films
Elle rejoint Harrison Ford dans "Indiana Jones et le crâne de cristal" en 2008 Crédits : RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
Dans "L'Étrange histoire de Benjamin Button" (2009) Cate Blanchett vieillit pendant 2h35 sous les yeux des spectateurs Crédits : RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA
Dépressive et insupportable, son rôle dans "Blue Jasmine" (2013) de Woody Allen lui vaut une pluie de récompenses dont l'Oscar de la meilleure actrice Crédits : LILO/SIPA
En 2014, sous la direction de Kenneth Branagh, elle devient la belle-mère diabolique de Cendrillon Crédits : LILO/SIPA
Dans "Truth" de James Vanderbilt (2015), elle joue Mary Mapes, productrice de CBS News impliquée dans des révélations polémiques en 2005 Crédits : LILO/SIPA
Avec "Manifesto" (2015) , l'actrice a pu démontrer l'étendue de sa palette interprétative en jouant 13 rôles différents Crédits : "Haut et court"
Dans "Carol" elle donne le change à Rooney Mara dans le New York des années 50 (2016) Crédits : Snap Stills/REX Shutter/SIPA
Hela, la déesse de la Mort qui affronte tout Asgard dans "Thor: Ragnarok" est le dernier rôle en date de l'actrice Crédits : LILO/SIPA
1/1
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Cate Blanchett sera la prochaine présidente du Festival de Cannes. La 71ème édition fait le choix d'une féministe et brillante comédienne dans une période où le monde du cinéma se reconstruit sur des bases plus saines après l'onde de choc Weinstein. Elle n'est pas la première actrice à recevoir de tels honneurs du prestigieux festival de cinéma. 

Avant elle, Olivia de Havilland (1965), Sophia Loren (19696), Ingrid Bergman (1973), Jeanne Moreau (1975 et 1995), Isabelle Adjani (1997) et Isabelle Huppert (2009) ont dirigé le jury cannois. Jane Campion reste la seule réalisatrice a avoir obtenu cette position dans l'histoire de Cannes en 2014. 

Beaucoup associent le visage de Cate Blanchett, ses cheveux blonds, sa peau laiteuse et son allure altière à Galadriel - la reine des elfes des trilogies de Peter Jackson Le Seigneur des anneaux et Le Hobbit, des films parmi les plus populaires de l'histoire du cinéma -.

Cate Blanchett est une actrice exigeante qui a débuté au théâtre, ce qui ne l'empêche pas d'exporter ses talents dans des films à très gros budgets comme Indiana Jones ou très récemment dans Thor: Ragnarok où elle incarnait - qui d'autre ? - la déesse de la Mort

Un palmarès incontestable

À lire aussi

D'autres ont en mémoire la Cate Blanchett des grands rôles et des statuettes dorées. À deux reprises elle a obtenu un Oscar : celui du second rôle féminin en 2005 pour son rôle de Katharine Hepburn dans Aviator de Martin Scorsese, et l'Oscar de la meilleure actrice en 2014 dans Blue Jasmine de Woody Allen.

Des récompenses bien méritées après deux performances remarquables et remarquées dans le rôle de la Reine Vierge, Elizabeth Ière, dans les deux films de Shekhar Kapur en 1998 et 2007. Deux rôles qui lui ont valu des nominations. Elle compte aussi des BAFTA, Critic's Choice Awards, Golden Globes et une Coupe Volpi dans son palmarès.

En 2018, on retrouvera l'actrice australienne dans Bernadette a disparu, Ocean's Eight et on l'entendra même faire la voix du serpent manipulateur Kaa dans Mowgli d'Andy Serkis.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/