5 min de lecture Cinéma

Comment l'onde de choc Harvey Weinstein peut bouleverser les Oscars

ÉCLAIRAGE - La prestigieuse cérémonie va peut-être changer son organisation pour écarter certaines personnalités.

Casey Affleck lors de la cérémonie des Oscars en 2017
Casey Affleck lors de la cérémonie des Oscars en 2017 Crédit : Sipa
AymericParthonnaud1
Aymeric Parthonnaud

Hollywood vit probablement l'une de ses plus grandes révolutions. Pas un jour ne semble se passer sans de nouvelles accusations de violence ou de harcèlement sexuel. Les puissants du cinéma - acteurs, producteurs, réalisateurs - ne profitent plus de l'omerta qui les protégeaient jusque-là. Depuis les révélations du New York Times le 5 octobre 2017 concernant le grand manitou hollywoodien Harvey Weinstein, les rumeurs qui couraient dans les studios californiens deviennent publiques.

Harvey Weinstein a été accusé par des dizaines d'actrices, journalistes, assistantes, mannequins pour harcèlement, agression ou viol. Depuis, une libération de la parole infuse le monde du cinéma et la société toute entière. Des femmes et des hommes racontent chaque jour leurs histoires et osent accuser nommément des personnalités qu'ils croyaient intouchables. Le réalisateur de Rush Hour ou X-Men : L'affrontement final, Brett Ratner, le producteur James Toback, l'acteur superstar Kevin Spacey ou encore Dustin Hoffman ont été accusé de d'avoir des comportements inappropriés au mieux, criminels au pire. 

À lire aussi
Finnegan Oldfield au festival du film de Venise en septembre 2017 Cinéma
"Marvin ou la Belle Éducation" : Finnegan Oldfield face à "un sujet lourd à porter"

L'onde de choc, magnifiée par l'action des réseaux sociaux comme le hashtag #MeToo a été telle qu'il serait impensable que Hollywood ne se réforme pas en profondeur. Le premier grand thermomètre sera les remises des statuettes, et notamment, les Oscars. 

Weinstein bannit

Il semble improbable que l'Académie des Oscars et Hollywood tout entier ne tiennent pas compte de ces scandales et de la question du harcèlement et des agressions qui empoissonnent les castings et les tournages depuis trop longtemps. 

L'Académie a d'ailleurs déjà expulsé Harvey Weinstein malgré ses 81 Oscars. Un bannissement extrêmement rare. Seul l'acteur Carmine Caridi avait été exilé par le passé pour avoir fait circuler des films sélectionnés sur Internet.

Celui qui était tout puissant à Hollywood, surnommé "Dieu" par Meryl Streep tant il attirait à lui les succès et les récompenses et faisait et défaisait les carrières en claquant des doigts ne sera pas présent. Son ombre, sa réputation désormais sulfureuse infusera cependant la cérémonie. La première conséquence sera sur le protocole même de la soirée avec le cas de l'acteur Casey Affleck.

Le cas Casey Affleck

Si Harvey Weinstein ne recevra même pas un carton d'invitation, Casey Affleck sera, lui, bel et bien présent à une place de choix. Il est une tradition lors de la cérémonie des Oscars : celui ou celle qui a remporté une statuette doit remettre une récompense l'année suivante. Face à Ryan Gosling, Viggo Mortensen ou encore Denzel Washington, c'est Casey Affleck, frère de Ben, qui a remporté l'Oscar du Meilleur acteur en 2017 pour son rôle dans Manchester By The Sea.

Le comédien a été accusé par différentes femmes de harcèlement sexuel. La productrice du film I'm Still Here (2010), Amanda White, et la directrice de la photographie, Magdalena Gorka, ont poursuivi Casey Affleck pour harcèlement sexuel. Une affaire qui s'est terminée par un accord entre les parties, sans procès et donc sans que la lumière ne soit faite sur les allégations de ces femmes. L'histoire a fait scandale avant de tomber dans l'oubli. C'était sans compter sur le retour à la lumière de l'acteur l'année dernière et son triomphe dans Manchester By The Sea.

L'actrice Brie Larson, qui lui a remis l'Oscar, a décidé de ne pas applaudir le comédien. "Peu importe ce que c'était et ce que j'ai fait sur scène, ça parle de lui-même, avait déclaré l'actrice. J'ai dit tout ce que j'avais à dire sur ce sujet". Brie Larson remettait d’ailleurs cette récompense après avoir été sacrée pour son rôle dans Room l'an passé où elle interprétait -cruelle coïncidence - une victime de viol. Cet Oscar a été particulièrement critiqué par d'autres acteurs et une partie des internautes.

>
Casey Affleck wins Best Actor

Pour éviter que la spirale absurde et douloureuse ne se reproduise, certains souhaitent ne pas voir Casey Affleck lors des Oscars de 2018. Le réalisateur Cameron Bossert a lancé une pétition en ligne sur le site change.org : "Ne laissez pas Casey Affleck remettre l'Oscar de la Meilleure actrice".

"L'académie des Oscars a décidé de destituer Harvey Weinstein, écrit-il. Mais saviez-vous qu'un autre acteur accusé de harcèlement doit participer à la cérémonie de 2018 ? Malgré des accusations graves et crédibles à son encontre, Affleck a remporté l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans Manchester By The Sea et devrait donc remettre le prix à la Meilleure actrice cette année (...) L'Académie devrait lui retirer ce privilège cette année".

Cette pétition a été signée par plus de 17.000 personnes à l'heure où nous écrivons ces lignes. Les Oscars sont encore loin mais il est probable que ces appels vont se faire de plus en plus pressants dans les mois à venir.

La voix des femmes

Les Oscars n'oublient jamais d'être politiques. Si l'on reprend la cérémonie de l'an passé, acteurs, producteurs et réalisateurs ont souvent profité de leur minute de discours pour parler d'autre chose que de cinéma. Jimmy Kimmel, le présentateur, a passé la soirée à faire des allusions peu flatteuses à Donald Trump. Un maquilleur de Suicide Squad s'est fait le porte-parole des immigrants. Ezra Edelman, qui a remporté une statuette pour O.J.: Made in America, a dédié sa victoire aux victimes de violences policières. Le combat pour la tolérance, contre les discriminations, pour une société ouverte et apaisée sont devenus des figures incontournables de ces grands-messes du cinéma.

Avec de plus en plus d’œuvres concentrant leur narration sur les luttes des femmes, les récompenses et les discours penchent plus volontiers sur ces thématiques. "C'est le moment pour l'égalité salariale entre les hommes et les femmes", avait plaidé avec force Patricia Arquette en 2015 devant les applaudissements nourris d'une certaine Meryl Streep. 

via GIPHY

Plus récemment, les Emmy Awards ont sacré deux séries brillantes traitant du droits des femmes à disposer de leur corps librement (The Handmaid's Tale) et des violences domestiques (Big Little Lies). "Je suis aussi une mère et une épouse, a déclaré Nicole kidman, l'une des héroïne de la mini-série. J'ai deux petites filles : Sunday et Faith, et mon cher Keith. Je leur ai demandé de m'aider à continuer dans cette voie artistique qui me demande beaucoup de sacrifices. Donc ce trophée est à vous, je veux que mes filles l'aient sur une étagère et qu'elles se disent : à chaque fois que maman ne m'a pas bordé le soir c'est à cause de ça". 

Et la comédienne de continuer : "Parfois, quand on joue, on a la chance de faire passer des messages importants. Voilà notre contribution pour parler des violences domestiques. C'est une maladie complexe et insidieuse. Elle existe bien plus que nous ne voulons l'admettre. Elle est faite de honte et de secrets". 

>
Nicole Kidman Highlights Domestic Abuse Awareness in Big Little Lies Emmys Win Speech

Gageons que la cérémonie des Oscars du 4 mars prochain sera particulièrement riche en discours puissants sur la place des femmes dans l'industrie du cinéma et dans la société toute entière ainsi que sur l'importance de la parole des victimes de harcèlement, d'agression ou de viol.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Oscars Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790780505
Comment l'onde de choc Harvey Weinstein peut bouleverser les Oscars
Comment l'onde de choc Harvey Weinstein peut bouleverser les Oscars
ÉCLAIRAGE - La prestigieuse cérémonie va peut-être changer son organisation pour écarter certaines personnalités.
http://www.rtl.fr/culture/cine-series/harvey-weinstein-oscars-casey-affleck-7790780505
2017-11-05 13:40:00
http://media.rtl.fr/cache/3f7zAuI8G2TAS3aTaZiINA/330v220-2/online/image/2017/1102/7790780602_casey-affleck-lors-de-la-ceremonie-des-oscars-en-2017.jpg