3 min de lecture Cinéma

Danielle Darrieux a 100 ans : l'extraordinaire carrière d'une légende vivante

L'immense actrice fête ses 100 ans le lundi 1er mai. Retour sur une carrière d'une exceptionnelle longévité, à travers des extraits de ses films, les archives de RTL, et le témoignage de sa biographe Clara Laurent.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture
>
ARCHIVES RTL - Danielle Darrieux a 100 ans : " Je suis une très bonne vivante" (Laissez-vous tenter du 1er mai 2017) Crédit Image : BENAROCH/SIPA | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Une grande dame du cinéma français, Danielle Darrieux, fête ses 100 ans le lundi 1er mai 2017. L'occasion de lui souhaiter un bon anniversaire et de revisiter une carrière exceptionnelle. Elle n'a pas encore 14 ans quand elle tourne son premier film, Le Bal, en 1931. On cherche une jeune fille pour le rôle principal, elle se présente aux auditions par jeu, parce qu'elle a un joli filet de voix. La comédienne ne cessera plus de tourner, 103 films en 80 ans, le dernier en 2010 Pièce montée de Denys Granier-Deferre.

Une longévité extraordinaire sur laquelle Danielle Darrieux s'exprimait en 2006, au micro de Michel Cohen-Solal : "On en apprend tous les jours, c'est merveilleux d'avoir une vie longue. Je suis une très bonne vivante, j'aime bien boire mon petit whisky le soir", expliquait alors l'actrice. 


Une carrière hors du commun, dont le secret est à chercher du côté de ce qui caractérise le talent de Danielle Darrieux, un jeu naturel, à l'instinct qui n'a jamais démodé l'actrice, mais aussi un détachement, une distance vis-à-vis de son métier et de la célébrité qui l'ont préservée. Elle résumait tout cela parfaitement dans un entretien de 1968. "Je n'apprends jamais rien à l'avance (...) Je fais du mieux que je peux et quand je rentre chez moi, c'est fini, c'est oublié". 

À lire aussi
L'armure de Thanos dans le trailer d'"Avengers : Endgame" Avengers 4
"Avengers : Endgame" : où se trouve Thanos dans la bande-annonce ?

Elle devient très jeune une immense star

Elle en parle comme d'un métier banal et pourtant Danielle Darrieux a été, et très vite, une immense star. Dès les années 30, elle est la première désignée par ses initiales "DD", bien avant celles de "BB" (Brigitte Bardot). C'est le film Quelle drôle de gosse qui en fait une vedette en 1935 comme le rappelle Clara Laurent qui publie une remarquable biographie consacrée à la comédienne, Danielle Darrieux, une femme moderne. "Elle va exploser comme une espèce de trublion, de gamine délurée et à ce moment-là elle va impressionner le public. Il y a peu d'actrices qui sont à la fois sexy et drôles", souligne Clara Laurent.

Les succès vont s’enchaîner, avant-guerre, notamment avec Mayerling d'Anatole Litvak qui lui ouvre les portes d'Hollywood et d'après-guerre où elle s'impose dans des films qui jalonnent l'histoire du cinéma français comme Le Rouge et le Noir d'Autant-Lara avec Gérard Philippe et surtout les œuvres de Max Ophüls. "Elle devient la muse de Max Ophüls avec surtout Madame de... qui est le sommet de sa carrière", poursuit Clara Laurent.

>
Madame de... - 1953

Et les années ont beau passer, épreuve souvent fatale pour nombre d'acteurs et plus encore d'actrices, Danielle Darrieux séduit toujours les jeunes cinéastes et comme le raconte sa biographe Clara Laurent, Jacques Demy offre à Darrieux en 1967 un de ses rôles les plus populaires, Yvonne Garnier, la mère des sœurs jumelles dans Les Demoiselles de Rochefort. "Si Jacques Demy l'a choisie c'est certainement pour Max, mais aussi pour ses talents de chanteuse. C'est la seule qui chante d'ailleurs dans le film", pour Clara Laurent. Un autre cinéaste, François Ozon, la fera chanter dans Huit femmes en 2001, l'un de ses derniers grands rôles.

Danielle Darrieux, une femme passionnée et de conviction

Pour autant, la carrière exceptionnelle de Danielle Darrieux a été entachée un temps par son voyage à Berlin en 1942. Mais, on sait aujourd'hui qu'elle y est allée pour sauver l'homme qu'elle aimait à l'époque, Porfirio Rubirosa, prisonnier en Allemagne. "Contrairement à ses autres compagnons de voyage, elle s'arrête à Berlin et va exfiltrer Porfino. Et elle refuse de faire des films pour Greven, le patron allemand de la Continentale dans la France occupée, qui bannit alors son nom", Clara Laurent. Danielle Darrieux ne sera d'ailleurs pas inquiétée à la Libération et reprendra dès 1946 la carrière que l'on connaît.

Elle est en bonne santé, m'a dit son compagnon, mais en revanche elle est aveugle.

Clara Laurent, biographe
Partager la citation

Danielle Darrieux fête donc aujourd'hui ses 100 ans. Et sa biographe explique : "Elle est en bonne santé, m'a dit son compagnon, mais en revanche elle est aveugle. C'est pour cela qu'elle se protège, elle a envie d'être tranquille".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788355298
Danielle Darrieux a 100 ans : l'extraordinaire carrière d'une légende vivante
Danielle Darrieux a 100 ans : l'extraordinaire carrière d'une légende vivante
L'immense actrice fête ses 100 ans le lundi 1er mai. Retour sur une carrière d'une exceptionnelle longévité, à travers des extraits de ses films, les archives de RTL, et le témoignage de sa biographe Clara Laurent.
https://www.rtl.fr/culture/cine-series/danielle-darrieux-a-100-ans-l-extraordinaire-carriere-d-une-legende-vivante-7788355298
2017-05-01 10:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/EZPrq71qgFcUNBl1PuSjmA/330v220-2/online/image/2017/0501/7788355565_danielle-darrieux-en-2004.jpg