4 min de lecture Marina Foïs

César : "L'an dernier la cérémonie était intéressante car impossible", dit Marina Foïs

INVITÉE RTL - Marina Foïs aura cette année la lourde mission de réconcilier la grande famille du cinéma. Quel est son regard sur la situation et son plan de bataille ?

Marina Foïs sur RTL el 23 février 2021
Marina Foïs sur RTL el 23 février 2021 Crédit : RTL
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et Stéphane Boudsocq

La comédienne Marina Foïs sera la maîtresse de cérémonie des prochains César. Elle est en train de préparer la 46e édition qui aura lieu le vendredi 12 mars prochain (soirée dont RTL est  partenaire de Canal +). À 16 jours de l'évènement qui sera aura lieu en direct de l'Olympia, comment se sent-elle ? "Je me sens pleine de contradictions. Je suis par moment très excitée, par moment passionnée parce que c'est très intéressant de parler de cinéma et d'en parler au bon endroit et, par moments, absolument terrorisée avec des attaques de panique mais je serai là, quoi qu'il en coûte", explique dans un sourire Marina Foïs au micro de RTL.

"C'est beaucoup de travail, j'ai envie d'être juste, j'aimerais être drôle, j'aimerais que des choses soient dites et surtout soient ressenties, j'aimerais qu'il y ait de la beauté, de la grâce et qu'on rigole...", continue la comédienne qui avoue avoir dit "oui" tout de suite, sans réfléchir, lorsque la proposition lui a été faite de mener la barque des César. Même si elle a un peu peur elle invite à ne pas dramatiser les risques encourus : "Il faut raison garder, c'est la kermesse du cinéma, il n'y a pas non plus de vrai enjeu et dans la crise qu'on traverse là, qu'est-ce que vous voulez qui nous arrive de pire que l'année qu'on vient de passer ?", argumente-t-elle.

En plus de présenter les César 2021, Marine Foïs fait également partie des 164 membres de la nouvelle assemblée générale de l'Académie élue en septembre dernier, dans la branche "interprétation". "Y'a un moment il faut être cohérent. On a été à l'initiative d'une tribune qui a demandé de la démocratie, de la transparence, de la parité et de la diversité, rappelle Marina Foïs. A partir du moment où on fout le bordel il faut assumer de pouvoir donner un petit peu de son temps pour reconstruire les choses dans la direction qu'on demande. Ça serait trop facile de dire 'ça va pas !' et de ne plus trouver personne. L'avantage de la nouvelle académie c'est que tous les membres sont élus pour deux ans. Donc je vais participer à ce travail-là pendant deux ans et après j'irai faire autre chose". 

Les gens étaient en colère

Personne n'a oublié le fracas de la cérémonie de l'an dernier, sur fond d'affaire Polanski et de fin de règne pour l'équipe d'Alain Terzian...  "La cérémonie de l'année dernière elle était juste impossible. Mais elle était peut-être intéressante parce qu'elle était impossible, analyse Marina Foïs. Les gens n'avaient pas envie de s'asseoir côte à côte. Les gens étaient en colère. Ils n'étaient pas d'accord et est-ce que c'était possible d'être d'accord en deux mots. Les sujets sont graves. Ils dépassent le cinéma. Ce sont des sujets dont il faut parler avec nuance et complexité. La cérémonie est difficilement le lieu pour ça. (...) Il faut assumer cette crise, il faut en assumer même la violence si elle provoque une discussion, un renouveau... Il n'y a pas de famille qui ne se déchire pas, ce n'est pas plus grave que ça".

À lire aussi
Golden Globes
"Le Blues de Ma Rainey" : pourquoi faut-il regarder le film avec Chadwick Boseman ?

L'objectif est de "faire rêver à nouveau". Reverra-t-on aux César des actrices et des acteurs qui ne venaient plus ces derniers temps, comme Catherine Deneuve, Isabelle Adjani, Gérard Depardieu ou d'autres ? "Je me suis permis d'appeler tous les gens que j'avais envie d'appeler. Ils m'ont tous répondu 'oui' ou 'non' mais très gentiment, poliment... Gérard [Depardieu], il ne viendra pas. Il m'a dit : 'Oh, non ! Oh non ! Olala mon petit mais non', raconte Marina Foïs qui, malgré ce refus, insiste sur le fait que la porte des César reste grande ouverte à l'acteur s'il venait à changer d'avis. 

L'émotion ou l'absurde du vide

Sur le déroulé de la soirée du 12 mars à l'Olympia, Marina Foïs et les organisateurs attendent encore les autorisations des autorités pour savoir s'ils pourront accueillir du public dans la salle. "On n'en fera pas n'importe quoi, on n'a envie de contaminer personne et personne n'a envie de mourir, on fait les choses très sérieusement mais je ne sais pas ce qu'on obtiendra", explique-t-elle tout en se préparant à présenter la cérémonie dans une salle complètement vide. "J'espère qu'au minimum il y aura les nommés. C'est une cérémonie qui marche à l'émotion. Il faut des gens qui aient peur, qui pleurent, qui soient déçus... C'est comme The Voice (...) on s'identifie aux gens qui gagnent, aux gens qui perdent". La cérémonie sera visuellement aussi normale que possible avec Benjamin Biolay et un orchestre pour mettre le tout en musique, promet-elle. "Mais si on est en face d'une salle vide, on filmera une salle vide, on n'arnaquera pas les gens, c'est ça la réalité. Ce sera chiant mais mettre en scène notre réalité - est-ce que c'est pathétique ou pas ? - c'est la réalité des artistes, on est empêché."

Marina Foïs travaille actuellement avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte pour écrire les textes de la soirée. En plus d'être eux aussi très drôles, ils sont aussi très mordants, voire trash... Marina Foïs espère que ces textes permettront "d'interroger la morale du public sans fournir une réponse morale". Un César d'anniversaire, unique en son genre, sera aussi remis à la troupe du Splendid. Rendez-vous sur RTL et Canal+ pour découvrir le fond et la forme de cette première cérémonie du "monde d'après". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marina Foïs Cinéma
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants