3 min de lecture César

César 2016 : qui sont les grands favoris des principales catégories ?

Vincent Lindon et Loubna Abidar partent favoris dans les catégories meilleurs acteur et actrice. Trois films tiendraient la corde pour la catégorie meilleur long métrage, "Mustang", "Fatima" et "Dheepan".

Vincent Lindon, prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes 2015, part favori pour les César catégorie meilleur acteur
Vincent Lindon, prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes 2015, part favori pour les César catégorie meilleur acteur Crédit : AFP
Martin Cadoret
Martin Cadoret

Les nominations aux César ont été annoncée dans la matinée de ce mercredi 27 janvier. Florence Foresti sera la maîtresse de cérémonie de cette 41e édition, qui aura lieu le 26 février au théâtre du Châtelet. L'humoriste succède ainsi à Édouard Baer. La grand messe du cinéma français aura lieu deux jours avant les Oscars, son équivalent américain.

En tête des nominations, Marguerite et Trois souvenirs de ma jeunesse, avec 11 citations chacun. Le premier pourrait bien rapporter à Xavier Beauvois son premier César de meilleur réalisateur. Beaucoup de films cités ont fait sensation à Cannes, comme Dheepan, La Loi du marché, Mustang et Fatima. Ces films partent d'ailleurs favoris dans la course à la récompense. Voici un résumé des favoris de la cérémonie dans les catégories principales.

Meilleur film : "Mustang", "Fatima" et "Dheepan" dans le trio gagnant

Il s'agit sans doute de la catégorie la plus difficile à départager. Entre La Loi du marché, Marguerite, Mon Roi, La tête haute, Trois souvenirs de ma jeunesse, Dheepan, Fatima et Mustang, les trois derniers sont très clairement favoris. Dheepan, du nom du personnage principal, raconte le parcours d'un ancien tigre tamoul immigré en France à l'aide d'une fausse famille pour obtenir l'asile politique. Sa distribution atypique et la réalisation électrisante du film avaient séduit le jury de Cannes qui a remis la Palme d'Or à Jacques Audiard pour le long métrage.

Fatima raconte également un destin, celui du personnage titre, qui maîtrise mal le français et vit avec ses deux filles adolescentes. Un portrait sensible salué unanimement par la critique. Mustang, de la réalisatrice franco-turque Deniz Gamze Ergüven, est en train de conquérir le monde, puisque nommé dans la catégorie meilleur film en langue étrangère aux Oscars. La fronde de cinq jeunes sœurs turques est donc logiquement représentée aux César.

Meilleur acteur : Vincent Lindon a toutes ses chances

À lire aussi
Nicolas Bedos au Festival de Cannes, le 21 mai 2019 Roman Polanski
Affaire Polanski : Nicolas Bedos défend Fanny Ardant et dénonce "une liste noire"

Le comédien de 56 ans a fait l'unanimité en interprétant Thierry, un chômeur de longue durée qui enchaîne les petits boulots précaires, dans La Loi du marché. Pour ce rôle, il a obtenu le prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes. L'acteur a une longueur d'avance face à ses concurrents, Jean-Pierre Bacri (La vie très privée de monsieur Sim), Vincent Cassel (Mon Roi), François Damiens (Les Cowboys), Gérard Depardieu (Valley of Love), Fabrice Luchini (L’Hermine) et Antonythasan Jesuthasan (Dheepan).

Meilleure actrice : Loubna Abidar favorite

L'actrice s'est illustrée dans le premier rôle de Much Loved, parabole très réaliste sur la prostitution au Maroc. Le film a fait polémique dans le pays après y avoir été interdit d'exploitation. Loubna Abidar est venue se réfugier en France après avoir été agressée dans son pays. Les critiques ont souligné l'énergie des interprètes, la puissante portée politique du film et le travail quasi documentaire du réalisateur Nabil Ayouch. Assez pour être favorite devant des actrices chevronnées comme Catherine Deneuve (La Tête haute), Emmanuelle Bercot (Mon Roi), Cécile de France (La Belle Saison), Catherine Frot (Marguerite) ou Isabelle Huppert (Valley of Love). À noter également, la nomination de Soria Zeroual (Fatima).

Meilleur réalisateur : Xavier Giannoli part favori

Le réalisateur, nommé à de nombreuses reprises pour Quand j'étais chanteur (2007) et À l'origine (2010), revient cette année avec Marguerite. Avec Catherine Frot dans le rôle titre, le film retrace le destin d'une aristocrate persuadée d'avoir une voix d'opéra, à qui personne n'ose dire qu'elle chante faux. En alliant musique et cinéma grandiose, Xavier Giannoli pourrait bien remporter le César face à Jacques Audiard pour Dheepan, Emmanuelle Bercot pour La Tête haute, Stéphane Brizé pour La Loi du marché, Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse, Maïwenn pour Mon Roi ou Deniz Gamze Ergüven pour Mustang.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
César Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants