1. Accueil
  2. Culture
  3. Ciné et séries
  4. Cannes 2021 : avec "Désigné coupable" Jodie Foster éclaire l'histoire du 11 septembre
2 min de lecture

Cannes 2021 : avec "Désigné coupable" Jodie Foster éclaire l'histoire du 11 septembre

L'actrice et productrice a été honorée à Cannes, l'occasion de revenir sur sa relation avec le festival et le film de Kevin Macdonald.

Jodie Foster honorée par le Festival de Cannes le 6 juillet 2021
Jodie Foster honorée par le Festival de Cannes le 6 juillet 2021
Crédit : AFP
Rencontre avec la réalisatrice et actrice américaine Jodie Foster, invitée du Festival de Cannes où elle vient de recevoir une Palme d'Or d'honneur. Ses confidences au micro de Stéphane Boudsocq.
21:10
Rencontre avec la réalisatrice et actrice américaine Jodie Foster, invitée du Festival de Cannes où elle vient de recevoir une Palme d'Or d'honneur. Ses confidences au micro de Stéphane Boudsocq.
21:09
Aymeric Parthonnaud & Stéphane Boudsocq

L'invité d'honneur de cette édition 2021 du Festival de Cannes est Jodie Foster. Depuis l'ouverture de la quinzaine, son sourire et sa classe illuminent la Croisette. elle avait les larmes aux yeux au moment de recevoir sa Palme d'or d'honneur. "Cet endroit est très important pour moi, confie l'actrice et productrice au micro de RTL. J'ai commencé ma carrière ici. C'est vrai que j'avais fait des films avant, mais en 76, c'était mon premier grand film significatif. Un film d'auteur, un classique : Taxi driver. Et j'ai beaucoup de souvenirs de ma mère. Ma mère est venue avec moi quand j'avais 13 ans et c'est quelqu'un qui n'avait pas voyagé quand elle était jeune. C'était peut-être la troisième fois qu'elle avait fait un voyage en France. Elle adorait la France. Elle adorait venir ici et elle a pris une robe de chambre, un peignoir. Elle a pris un cendrier. Elle était. Elle parlait toujours de ça, de ce moment à Cannes.  Elle est avec moi. C'est une sorte de cercle avec ma relation avec elle."

Jodie Foster était très jeune lors de sa première apparition à Cannes. "C'était un moment stimulant, excitant, mais en même temps absolument déstabilisant d'être en face d'une cinquantaine de photographes qui gueulent votre nom, se souvient-elle. C'est quelque chose que j'ai accepté et j'ai dit oui et je ne pensais pas que j'avais le droit de dire 'ça me fait peur'. Je voudrais dire à cette jeune fille : 'Tu peux dire non, tu peux dire non'. Voilà ça, c'est mon message à moi-même."

"Je ne savais absolument rien sur Guantanamo"

Désigné coupable sortira le 14 juillet au cinéma en France. Jodie Foster y joue le rôle d'une avocate qui va accepter de défendre un jeune Mauritanien qui est joué par Tahar Rahim, qui est accusé et emprisonné des années, durant à Guantanamo. "Je choisis très précisément la raison pour laquelle je fais tel ou tel film. Ça avait à voir avec l'Histoire et avec une histoire vraie. Moi, Américaine, j'ai vécu les événements du 11 septembre, mais je ne savais absolument rien sur Guantanamo. Ça, c'était comme si je n'étais pas curieuse comme ça. Je ne savais absolument rien. Personne ne m'a rien dit. Moi, j'avais l'impression que les méchants étaient là-bas. Enfin, je n'ai pas posé de questions. Pour moi, c'était important de faire le film pour revenir à la justice", explique l'actrice. 

Un rôle de femme qui a ses fêlures, qui a aussi fait ses doutes, ses faiblesses. Mais c'est une femme forte, droite. "Je suis absolument attirée par les femmes fortes. C'était quelque chose de nouveau, un petit peu dans le cinéma dans les années 70 pour les femmes. La plupart des rôles des femmes, c'était : la femme, la fille, la mère... Ce n'était pas la femme qui gérait les choses. Moi, j'ai été élevée par une mère célibataire et qui m'avait toujours dit que j'étais Picasso. Je pensais que mon destin, c'était d'être un être humain, non pas juste être une femme.", raconte Jodie Foster.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/