2 min de lecture Laissez-vous tenter

Benoît Magimel : "Je n'ai même pas eu besoin de lire le scénario"

REPLAY - Benoît Magimel est à l'affiche mercredi 3 juin du film "On voulait tout casser", réalisé par Philippe Guillard.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Benoit Magimel : "Je n'ai pas eu besoin de lire le scénario" Crédit Image : BERTRAND LANGLOIS / AFP | Crédit Média : Stéphane Boudsocq | Durée : | Date : La page de l'émission
stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq et La rédaction numérique de RTL

Benoit Magimel, ancien rugbyman et chroniqueur sportif à la télé mais aussi scénariste, auteur et donc cinéaste, il avait signé un joli succès en 2011 avec Le fils à Jo et le tandem Lanvin-Marchal. Il revient avec un film choral sur l'amitié, le temps qui passe et les secrets parfois gardés trop longtemps. Kad Merad, Charles Berling, Vincent Moscato, Jean-François Carey et donc Benoit Magimel forment un groupe attachant, des amis de trente ans. Dans la vie, Benoit Magimel a été "très exigeant en amitié", peut-être "même plus qu'en amour" a-t-il confié à RTL. "Ce métier est très compliqué pour se voir. J'ai toujours eu peur de construire des amitiés et celles que j'ai conservées sont des amitiés d'avant." 

D'ailleurs quand il s'est engagé sur projet, Benoit Magimel n'a pas pris des mois de réflexions ou demandé des conseils à son avocat ou son agent. Tout s'est joué sur sa relation avec Philippe Guillard. "On se fréquente depuis deux ou trois ans. Il me parlait toujours de ce film qu'il voulait faire. On a trouvé une sensibilité commune. Je n'ai même pas eu besoin de lire le scénario au départ", a confié Benoit Magimel à RTL.  

Un comédien qui prend son temps

On voulait tout casser est le troisième film tourné par Benoit Magimel en quelques mois ! Il reviendra à la rentrée avec Le convoi, un film d'action de Frédéric Schoendorffer. On l'a vu il y a trois semaines pour faire l'ouverture du festival de Cannes aux côtés de Catherine Deneuve dans l'excellent La tête haute. Après le succès de La French l'an dernier, c'est un retour au premier plan pour le comédien, comme s'il avait voulu prendre un petit peu de champs, comme si l'envie et les propositions s'étaient un peu évanouies. "J'ai eu envie à un moment donné de mettre un petit coup de frein, pour mieux revenir", a expliqué Benoit Magimel. 
Ce qui est formidable avec Benoit Magimel, c'est que derrière son visage d'homme adulte, on voit toujours la bouille du gamin de La vie est un long fleuve tranquille. C'était il y a 27 ans : le film d'Etienne Chatiliez date de 1988. Depuis, Benoit Magimel a tourné dans 50 films et a avoué qu'il commençait à dire adieu à l'ado qui avait alors ému et fait marrer la France entière. "Je suis plutôt ému quand je me vois gamin. J'ai 41 ans aujourd'hui, je deviens un vieux qui se regarde !"
41 ans donc pour Benoit Magimel, épatant dans On voulait tout casser de Philippe Guillard. Le film sort mercredi au cinéma.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Benoit Magimel Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants