1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. VIDÉOS - Victoires de la musique 2015 : David Guetta, IAM, Julien Doré, les performances marquantes
2 min de lecture

VIDÉOS - Victoires de la musique 2015 : David Guetta, IAM, Julien Doré, les performances marquantes

VIDÉOS - Dans une soirée qui a consacré la nouvelle génération de chanteurs et chanteuses français, certains morceaux ont particulièrement impressionné.

Julien Doré a encore livré un show coloré et déjanté
Julien Doré a encore livré un show coloré et déjanté
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet

Invité à ouvrir le bal en compagnie du duo Voulzy-Souchon, le Belge Stromae a une fois de plus épaté la galerie. Consacré à trois reprises l'an dernier, le chanteur a cette fois livré une véritable performance sur la scène du Zénith de Paris. 

Avec ses habituels pas de danse désarticulés, son jeu impeccable et sa voix posée, Stromae a offert au public une version particulièrement bluffante de son Carmen. Sans aucun doute la performance de la soirée pour celui qui a également remporté une Victoire pour sa tournée, déjà le cinquième trophée de sa jeune carrière.  

Seule double vainqueur de la soirée, Christine and the Queens a également ébloui sur scène. Après un premier titre Christine, en début de soirée, la jeune nantaise et son groupe ont interprété leur tube Saint-Claude pour une performance délicate et parfaitement maîtrisée, dans la ligne de la belle année de l'artiste. 

Tout en mouvements saccadés, comme à son habitude, la jeune femme a livré une prestation remarquable et chaudement applaudie par une Zénith sous le charme. 

À lire aussi

Homologue masculin de Christine and the Queens, l'artiste de l'année du côté des garçon, Julien Doré est aussi doué sur scène qu'en studio, et il l'a une fois de plus démontré lors de la cérémonie. Son Chou Wasabi, déjà parmi les tubes les plus marquants de l'année, a eu droit à une interprétation déjantée et colorée

Toujours aussi habité au moment de prendre le micro, Julien Doré est apparu entouré de drôles de silhouettes de paille et devant des lettres jaune vif formant le titre de son album : "Love", pour offrir l'un des moments de la soirée au public conquis

La musique électronique aussi s'est invitée à la fête au travers de l'un de ses plus éminents représentants, David Guetta, choisi pour incarner l'électro et la dance française. Honoré d'une Victoire d'honneur à l'occasion des trente ans de la cérémonie, le DJ aux longs cheveux blonds a offert un long medley de ses derniers tubes, du Dangerous sur lequel il est accompagné par Sam Martin jusqu'au plus doux Titanium auquel Asa a bien voulu apporter sa voix suave. 

Venus au complet pour soutenir leur leader Akhenaton, les Marseillais d'IAM se sont reformés sur la scène du Zénith de Paris le temps d'un Petit frère au doux parfum des années 1990. Shurik'n, Kheops et donc "Akh" ont enchaîné leurs rimes comme à leur grande époque. 

Le duo de The Do n'était peut-être pas le plus connu de la soirée, mais cela n'a pas empêché les Parisiens d'enflammer la salle grâce à un survolté Despair, hangover and extasy. Lauréats du trophée de meilleur album rock de l'année, Dan Lévy et Olivia Merilahti ont dégainé une performance au niveau de la récompense. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/