2 min de lecture Cinéma

Tanguy Pastureau : Tom Cruise est parmi nous

REPLAY - Rats, particules fines, Vélib pétés et VTC qui puent : Paris est un enfer. Cependant, depuis 3 jours, notre vie est un peu plus glamour, car Tom Cruise, la star baraquée aux cheveux soyeux, est en ville. Il écoute sans doute RTL en se disant "this is a fucking great radio" (ceci est une radio très très sympa).

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : Tom Cruise est parmi nous Crédit Image : RTL | Crédit Média : Tanguy Pastureau | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

L’acteur américain Tom Cruise est en ce moment à Paris. Peut-être me lit-il en ce moment, depuis la suite de son hôtel de luxe. Je vais donc m'adresser à lui : Hi Tom, I am Pastureau, I’m working with Poirette, the big yeti, welcome in Paris, city of glamour, but also city of the rats, crottes de chien, pikpockets, particules fines, Vélib pétés and bus qui puent.

Tom Cruise a tourné dans La couleur de l’argent, le biopic sur François Fillon, Entretien avec un vampire, où le héros dormait le jour, comme Jean-Marc Ayrault, qui dort aussi la nuit, Eyes Wide Shut, avec une scène d’orgie où les gens portaient juste des masques, sorte de Mardi Gras chez les nudistes, et Mission Impossible 1, 2, 3, 4 et 5. Là, il tourne le 6, à Paris, la ville de Victor Hugo, Apollinaire et Moundir de W9. Et c’est énorme, car depuis vendredi, des hélicos survolent la ville, ils ont réussi à passer sous le nuage de pigeons qui nous font dessus, et les roms ont loué des ULM pour aller leur taper 1 euro à eux aussi, il n'y a pas de raison.

Un selfie avec Bernard Cazeneuve

Nous en France, un film, c’est un type qui pète, Kev Adams qui sort une vanne, on fait 3 prises et 15 jours plus tard le truc est projeté à des fumeurs de shit de 16 piges qui seraient hilares même devant un film de Haneke avec Isabelle Huppert qui pionce. Mais aux USA, un film, c’est 3000 techniciens, 800 millions de budget, des robots et Jacques Cheminade qui déboule dans la soucoupe d’Alien.

Là, Tom Cruise va sauter depuis un hélico jusque sur le toit du ministère des Finances, un grand bâtiment rempli de gens qui disent "Partez, c’est vide, il n'y a plus rien". Un an qu’il prépare cette cascade, c’est terrible, parce que si ça se trouve, il va se jeter, atterrir sur le toit de Bercy, et là Michel Sapin va débouler en chaussettes roses en criant "Ah, Tom Cruise ! Je vous ai adoré dans Le Grand Bleu, enfin Star Wars, allez on fait un selfie !", et il faudra tout recommencer.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cinéma Tom Cruise Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants