1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Sculpture Johnny Hallyday : "C'était ça ou rien", raconte Bertrand Lavier
1 min de lecture

Sculpture Johnny Hallyday : "C'était ça ou rien", raconte Bertrand Lavier

Une moto en plein Paris, le symbole a fait tousser quelques écolos mais a bien fait rire l'artiste à l'origine de l'œuvre, Bertrand Lavier.

La sculpture "Quelque chose de..." de Bertrand Lavier
La sculpture "Quelque chose de..." de Bertrand Lavier
Crédit : AFP
Johnny Hallyday : "C'était ça ou rien", raconte le sculpteur Bertrand Lavier
05:11
Monique Younès & Aymeric Parthonnaud

Une Harley perchée sur le manche d'une guitare ! Près de quatre ans après sa mort, une sculpture en l'honneur de Johnny Hallyday sera dévoilée ce mardi 14 septembre 2021 près de Bercy, salle où il s'est produit plus d'une centaine de fois avant un concert hommage dans la soirée, le Que je t'aime. Une moto en plein Paris, le symbole a fait tousser quelques écolos à Paris mais a bien fait rire l'artiste à l'origine de l'œuvre, Bertrand Lavier. 

L'origine de l'œuvre vient du souhait de Laeticia Hallyday d'ériger à Paris un monument qui puisse fédérer les fans de Johnny. Elle en a parlé au galeriste Kamel Mennour qui lui a présenté plusieurs artistes qu'il défend. Elle a été séduite par les œuvres de Bertrand Lavier qui a tout de suite accepté. L'idée d'une Harley sur le manche d'une guitare est arrivée immédiatement.

"Je n'avais pas d'autre solution, c'était ça ou rien, raconte l'artiste au micro de RTL. Pour moi il était évident de faire cette greffe. C'est une de mes pratiques. C'est une manière de synthétiser Johnny Hallyday. Le titre de la sculpture est très lié à l'atmosphère de cette œuvre : Quelque chose de... C'est subliminal presque, on entend Tennessee, on entend Johnny".

"Cette sculpture est un don. La moto est fournie par l'usine Harley Davidson et moi je fais le don de la sculpture. Personne ne gagne de l'argent. Il faut que ce soit bien clair", a tenu à préciser l'artiste. Reste le symbole. Peu écologique la moto ? Trop virile ? "À Paris si vous mettez quelque chose quelque part, ça sera un sujet de polémique relativise le sculpteur. Il y a un certain obscurantiste de certains écologistes qui pensent que cette moto est un symbole de pollution et de machisme. Je connais beaucoup de femmes qui font de la moto à commencer par celle qui partage ma vie. Et cette moto ne pollue pas car elle ne bougera jamais".

La sculpture "Quelque chose de..." de Bertrand Lavier
La sculpture "Quelque chose de..." de Bertrand Lavier
Crédit : AFP
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/