1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. À quoi sert l'Exposition universelle ?
2 min de lecture

À quoi sert l'Exposition universelle ?

REPLAY - L'Exposition universelle de Milan ouvre ses portes ce 1er mai. 140 pays participent à cet événement qui s'étendra jusqu'à fin octobre sur le thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie".

Des gens font la queue pour acheter des tickets pour l'Exposition universelle de Milan, le 30 avril 2015
Des gens font la queue pour acheter des tickets pour l'Exposition universelle de Milan, le 30 avril 2015
Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
À quoi sert l'Exposition universelle ?
03:14
Anaïs Bouissou & Fanny Bonjean

Entre aménagements de dernière minute sur le chantier et manifestations d'opposants, l'Exposition universelle ouvre ce vendredi 1er mai à Milan. Pendant six mois, les visiteurs y verront abordées les problématiques de l'alimentation de la planète. Mais à quoi sert vraiment une Exposition universelle ?

C'est avant tout une question d'image. La Tour Eiffel, le Grand Palais, le Palais Chaillot à Paris attirent les touristes du monde entier. Et ils existent grâce aux expositions universelles.

Des innovations

Mais au-delà de l'image, une telle vitrine c'est aussi l'occasion d'innover, de créer des infrastructures nouvelles. "Quand on préparait l'expo de 1900, on a créé le tapis roulant, puis les bateaux-mouches, le percolateur", rappelle Jean-Christophe Fromantin, qui porte la candidature de la France pour l'Exposition universelle de 2025.

Pour l'exposition 2015, c'est une ligne de métro qui a été développée et à la place des pavillons actuels, les Milanais auront droit à un grand parc. 

Un coût élevé

À lire aussi

Le problème est que tout cela coûte cher. Aussi pour l'Exposition universelle de Milan, le gouvernement a investi près de 2 milliards d'euros. Ce qui ne plaît pas à tout le monde : les manifestations se multiplient pour dénoncer le budget faramineux de l'événement.

Mais les organisateurs tiennent bon. Ils expliquent qu'ils vont rentrer dans leurs frais, grâce notamment au nombre de billets vendus. 10 millions de visiteurs auraient déjà acheté leur entrée et l'exposition en attend au moins le double.

Et puis, au-delà des entrées, c'est toute l'économie que les visiteurs vont développer. "On va gagner de l'argent, le double de tout l'argent récolté par les musées italiens et le Vatican en une année, affirme Alessandro Montici, chargé du Tourisme à l'Exposition universelle. Nous, on va gagner cet argent en six mois."

Bénéfique pour toute l'Europe

Et toute l'Europe en profite même. Des agences de voyages vont faire venir des touristes d'Australie, de Nouvelle Zélande, d'Amérique du Sud. Ces touristes, qui viennent de loin, en profitent pour visiter plusieurs pays, et ils dépensent forcément de l'argent dans chaque lieu. Mais bien sûr, c'est l'Italie qui en bénéficie le plus.

À Milan, certains hôtels affichent déjà quasiment complet pour cet été. Et dans les restaurants et les cafétérias aussi, on se frotte les mains. "Je dirais plus ou moins 1.500 cafés par jour, explique Maria. On attend beaucoup de business, une belle opportunité pour faire goûter notre café. On est sûrs que les personnes vont apprécier."

Et même les villes non organisatrices y gagnent. Au pavillon France par exemple, on espère vendre 4.000 baguettes de pain par jour. Et tous les partenaires, du paysagiste au charpentier, comptent bien distribuer le maximum de cartes de visite et signer des contrats pour de futurs chantiers.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/