2 min de lecture Exposition

"Preuves d'amour" : l'exposition poignante de Camille Gharbi sur le féminicide

Avec "Preuves d'amour", la photographe Camille Gharbi dévoile le côté sériel et trivial des féminicides, en exposant une série de photos d'objets qui ont servi à tuer des femmes. Une plongée glaçante au cœur d'une violence systémique à découvrir au Centquatre-Paris jusqu'en juin 2019.

Simon_245 Le Son de l'Image Simon Buisson iTunes RSS
>
"Preuves d'amour" : l'exposition poignante de Camille Gharbi sur le féminicide Crédit Image : Preuves d'amour/ Camille Gharbi | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Simon Buisson
Simon Buisson édité par Joanna Wadel

Au Centquatre-Paris, une série photographique particulière, signée Camille Gharbi, s'expose jusqu'à fin juin. "Preuve d'amour", est un travail sur les féminicides, présenté dans le cadre du Festival Circulations.
 
Un robinet, une enceinte de chaîne hifi, une casserole, un fer à repasser, une rallonge électrique, un cutter, un briquet, un marteau, un sac plastique… Des objets banals, du quotidienpris en photo de manière clinique sur fond bleu-clair. Tel un portrait-robot. Des objets du quotidien transformés en armes par des hommes qui ont tué leur femme.
 
Ici pas de sang, pas d'hématomes, mais une réalité encore plus glaçante, rendue possible par le truchement de ces ustensiles que l'on utilise tous. Et qui, un jour, ont servi à tuer violemment.

Une banalité déconcertante

La photographe Camille Gharbi est l’auteur de ces clichés. Pour réaliser sa série, née après la lecture d'un énième fait-divers domestique, l'artiste a enquêté sur les féminicides des années 2016-2017, à l'aide d'un collectif qui recense ces meurtres. Au micro de RTL, elle confie son choix de "ne montrer que les objets de l'univers domestique", pour "souligner ce décalage qu'il y a entre la violence et la banalité". 

Photo de l'exposition "Preuves d'amour"
Photo de l'exposition "Preuves d'amour" Crédit : Preuves d'amour/ Camille Gharbi

À droite de chaque image représentant ces objets, les prénoms de ces femmes tuées par leur compagnon, ou ex-compagnon : Marcelle 90 ans, morte sous les coups de casserole, Thalie, 36 ans, battue à mort à coups de robinet, Corinne, 42 ans, frappée à mort avec une enceinte. Et tant d’autres à qui la photographe rend hommage, en exposant la réalité de ces drames, au-delà de la violence que ces armes représentent.

Par-delà la violence des meurtres, une réalité sociale

À lire aussi
Louis de Funès dans "Le Gendarme de Saint-Tropez" musée
Le musée Louis de Funès ouvre ses portes à Saint-Raphaël

Avec ses photos, Camille Gharbi questionne également les meurtres conjugaux, et le traitement qui en est fait dans notre société. Elle les présente, non plus comme des "cas particuliers", propres à un certain contexte, mais comme des "faits de société".  

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. Elles représentent 86 % des victimes de meurtres conjugaux. Avec son travail, Camille Gharbi veut donc faire changer les mentalités sur des meurtres trop souvent résumés dans les pages des faits divers par ces formules laconiques et cruelles : "drames conjugaux", "coup de folie" ou bien encore "crimes passionnels".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Exposition Photographie Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797556756
"Preuves d'amour" : l'exposition poignante de Camille Gharbi sur le féminicide
"Preuves d'amour" : l'exposition poignante de Camille Gharbi sur le féminicide
Avec "Preuves d'amour", la photographe Camille Gharbi dévoile le côté sériel et trivial des féminicides, en exposant une série de photos d'objets qui ont servi à tuer des femmes. Une plongée glaçante au cœur d'une violence systémique à découvrir au Centquatre-Paris jusqu'en juin 2019.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/preuves-d-amour-l-exposition-poignante-de-camille-gharbi-sur-le-feminicide-7797556756
2019-05-03 20:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_rWSvaWHWfco0xa8Gg6UYw/330v220-2/online/image/2019/0503/7797556965_camille-gharb-planche-contact-preuve-d-amour.jpg