3 min de lecture Laissez-vous tenter

Pierre Lemaitre : "La vie change considérablement avec le prix Goncourt"

REPLAY - Alors que le prix Goncourt 2014 sera connu le 5 novembre, le lauréat de l'année précédente, Pierre Lemaitre, revient sur ce tournant dans sa carrière.

Micro générique Switch 245x300 Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
"Laissez-vous tenter" du 4 novembre 2014 avec Pierre Lemaitre Crédit Image : Frédéric BUKAJLO / Abaca Press pour RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Alors qu'on connaîtra le lauréat du Goncourt 2014, les retombées d'un tel prix littéraire ne manqueront pas de se faire sentir pour le romancier qui se trouvera primé. L'année dernière, c'était Pierre Lemaitre qui recevait ce prix honorifique pour son roman Au revoir là-haut

Un lauréat sous le feu des projecteurs

Un tel prix changera en effet la vie de son lauréat. Pierre Lemaitre explique : "Il y a deux types de prix Goncourt ; ceux donnés à des écrivains réputés, déjà confirmés comme Michel Houellebecq ou Marguerite Duras. C'est la confirmation d'une carrière internationale déjà faite. Pour des gens comme moi, c'est une nouveauté. La vie change considérablement. Comme être invité à l'émission d'Yves Calvi, c'était inimaginable il y a un an."

Avec 600 000 exemplaires vendus, ce Goncourt 2013 est un des meilleurs millésimes des dix dernières années. Au revoir là-haut raconte l'histoire de deux soldats rescapés de 14/18 qui montent après-guerre une géniale arnaque aux monuments aux morts, comme une sorte de revanche sur une France qui glorifie ses morts mais traite en parias les anciens poilus. 

Un tel prix met en lumière son lauréat et le projette sous le feu des projecteurs. "Je montre moins mes genoux que Miss France et j'écris un peu plus. Mais l'effet médiatique est le même. Il n'y a pas d'obligation à venir faire des émissions. Quand vous avez le prix Goncourt, vous avez la responsabilité de le porter. La moindre des choses, c'est d'accepter de le faire." précise Pierre Lemaitre. 

Un effet médiatique

À lire aussi
L'application Whisperies sur tablettes et ordinateur coronavirus
Confinement : Whisperies, l'application qui offre gratuitement 800 livres jeunesse

Une responsabilité importante, mais Pierre Lemaitre ne s'en plaint pas. "Je n'aurais pas l'arrogance de vous dire "je suis fatigué, je suis surmené". Je suis prix Goncourt, ma vie a changé, ma carrière en a été boosté." Il nuance néanmoins ces propos en déclarant : "Je pense qu'un effet médiatique aussi dévastateur, c'est un ticket pour la cocaïne. Vous avez très vite fait de croire que vous êtes un grand homme. Ce qui est important, c'est de relativiser."
Pourtant, Pierre Lemaitre garde les pieds sur terre. "Je n'ai pas ouvert de compte à HSBC, je n'ai pas demandé de rendez-vous à Vladimir Poutine, je n'ai pas demandé la nationalité russe, je paie mes impôts" ironise t-il. Avant d'ajouter plus sérieusement : "Avec ce qui reste, je vais juste changer d'appartement. J'ai mis à l'abri ma famille et j'ai déjà payé les études de ma fille ; c'est un vrai cadeau."

Laisser sa place au prochain

Un des quatre finalistes du prix Goncourt succédera néanmoins à Pierre Lemaitre ce 5 novembre : David Foenkinos pour Charlotte, Kamel Daoud pour Meursault, contre-enquête, Lydie Salvayre pour Pas pleurer et Pauline Dreyfus pour Ce sont des choses qui arrivent. Pierre Lemaitre a certes une préférence pour l'un d'entre eux, mais préfère la garder pour lui : "Je ne les ai pas tous lu. J'en ai lu que trois sur quatre, ce serait très arrogant de ma part de donner une préférence."

Pierre Lemaitre
continue sa carrière et il revient avec la parution ce 6 novembre de 13 à table !,un recueil de nouvelles au profit des Restos du Coeur signé de 13 auteurs, dont Marc Levy, Guillaume Musso, Tatiana de Rosnay et Eric-Emmanuel Schmitt. Un livre acheté permettra de financer trois repas.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Laissez-vous tenter Pierre Lemaitre Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants