2 min de lecture Littérature

Patrick Modiano évoque "Encre sympathique" : "Retrouver, c'est le mouvement de mes livres"

RENCONTRE - C'est chez lui, près de son imposante bibliothèque que le prix Nobel de Littérature, Patrick Modiano, évoque sur RTL son tout dernier roman et sa "modianissime" trame.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Patrick Modiano évoque "Encre sympathique" : "Retrouver, c'est le mouvement de mes livres" Crédit Image : RTL/Max Leleu | Crédit Média : RTL/Max Leleu | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Aymeric Parthonnaud

Patrick Modiano a accueilli chez lui RTL pour raconter son écriture, son bureau, ses inspirations, son prix Nobel, et son tout nouveau roman Encre sympathiqueEn ce début octobre paraîtra chez Gallimard le 29e roman de l'auteur qui publie depuis plus de 50 ans.

"Quand j'écrivais un livre, il y avait un sentiment d’insatisfaction qui persistait, raconte-t-il au micro de RTL. Alors forcément quand j'écrivais le suivant, j'avais l'impression de rectifier le tir". Pas de lassitude donc, car l'écrivain court après ce qu'il a oublié de dire ou ce qu'il n'a pas encore eu l'occasion de dire dans ses livres.

Quel est donc ce nouvel ouvrage, cette Encre sympathique ? Un roman modianesque ?Assurément. Mieux que ça, un roman modianissime ! Et ce titre exprime génialement la quintessence même de l'oeuvre de Modiano. L'encre sympathique, rappelons-le, c'est ce procédé qui consiste à faire réapparaître une encre invisible.

Tous ses livres s'inspirent du même principe : faire réapparaître un passé oublié, le temps perdu, des souvenirs effacés, des êtres, des objets, des lieux disparus. Encre sympathique raconte, comme souvent, la recherche d'un être disparu, de préférence une femme.

Une quête éternelle et modianissime

À lire aussi
"Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises" de François Reynaert littérature
"Les Livres ont la parole" : "Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises" de François Reynaert

Ici, elle s'appelle Noëlle Lefebvre d'après la fiche de renseignements succincte transmise au narrateur, un apprenti détective qui tente de retrouver sa trace. Plus il avance dans ses recherches au fil des années, obsédé par la belle inconnue, plus elle lui échappe au point de douter de son identité voire de son existence. Pourtant, par un faisceau de coïncidences, s'installe chez lui l'impression magnétique d'avoir connu cette femme.

Tout cela se déroule dans une géographie ultra-modianesque : les rues et les cafés du Paris d'il y a 50 ans, un dancing au bord de la Seine, il est question de poste restante, de lettres, d'un agenda aux pages blanches et on y croise des personnages aux noms énigmatiques. Mais quel est le déclic qui a donné naissance à Encre sympathique ? "Le phénomène de l'encre sympathique c'est un peu le mouvement de mes livres, le fait de retrouver", explique l'écrivain.

On recommence toujours un roman qui vous a frappé pendant l'adolescence

Patrick Modiano sur RTL
Partager la citation

Patrick Modiano ne cherche pas à lutter contre l'oubli. L'auteur ne tient pas de journal par exemple. "Il y a une sorte de dépérissement, (...) une théâtralisation" à écrire sa journée après l'avoir vécue, analyse-t-il. Il échappe donc à l'exercice, aux journaux intimes et autres agendas. L'écrivain laisse les souvenirs devenirs ces choses fuyantes, sensibles et aisément corruptibles si on venait à les maltraiter.

Encre sympathique raconte aussi (et surtout peut-être) l'histoire d'un homme plutôt jeune à la recherche d'une belle disparue qui le fascine... Tous ses livres ne sont-ils pas également des histoires d'amour impossible ou manquée ? Cette trame appartient peut-être à Manon Lescaut, le grand classique de l'abbé Prévost. "J'ai l'impression que, inconsciemment, on recommence toujours un roman qui vous a frappé pendant l'adolescence", raconte-t-il. Une façon de répondre à celles et ceux qui pourraient lui reprocher d'écrire souvent le même roman. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Livres Prix Nobel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants