1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Musée d'art moderne de la Ville de Paris : une salle rebaptisée salle Albert Amon
1 min de lecture

Musée d'art moderne de la Ville de Paris : une salle rebaptisée salle Albert Amon

Pour la première fois en France, un musée d'art moderne va avoir une salle qui porte le nom d'un mécène. La première salle du Musée d'art moderne de la Ville de Paris s'appelle désormais Albert Amon.

Déjà condamné, Stéphane Breitwiser porte même le surnom de "pilleur des musées".
Déjà condamné, Stéphane Breitwiser porte même le surnom de "pilleur des musées".
Crédit : Musée d'art moderne de la ville de Paris
La grande salle du Musée d'art moderne de paris s'appelle désormais Albert Amon
01:31
Monique Younès

Du naming au musée d'art moderne de la Ville de Paris. Le naming est une pratique dans laquelle un grand donateur, qui mécène la rénovation d'une salle de musée, peut demander que la salle porte son nom. Le procédé, très en vogue chez les Anglo-saxons, n'est pas encore très à la mode chez nous. 

Pour la première fois en France, un musée d'art moderne, va avoir une salle qui porte le nom d'un mécène. Il s'agit du Musée d'art moderne de la Ville de Paris : désormais la première salle du musée sera rebaptisée salle Albert Amon. C'est son fils Maurice Amon qui, moyennant un chèque conséquent, a demandé au musée que la salle numéro 1 porte le nom de son père.

"C'est mon père qui m'a donné le goût de l'art et le goût de la France et le goût de Paris", explique Maurice Amon au micro de RTL : "J'ai réussi à convaincre le comité de développer le concept qui existe en Amérique de donner une certaine somme pour rénover des salles puis on a fait un programme dans le Musée d'art moderne et je propose de mécéner la plus grande salle. Pour moi disons que c'est le premier contrat mais je n'ai pas de raison que ça ne continue pas après".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/