2 min de lecture Mairie de Paris

Mort de Jacques Chirac : Tour Eiffel éteinte, registre... L'hommage de Paris

Jacques Chirac fut le premier maire de Paris du XXe siècle après des décennies de capitale sans édile. Paris rend désormais hommage à l'ancien président de la République disparu ce jeudi 26 septembre.

Jacques Chirac, président du RPR et maire de Paris, pose dans son bureau de l'Hotel de Ville, le 24 août 1978
Jacques Chirac, président du RPR et maire de Paris, pose dans son bureau de l'Hotel de Ville, le 24 août 1978 Crédit : AFP
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
et AFP

La Tour Eiffel sera éteinte à partir de 21h ce jeudi 26 septembre 2019 en hommage à l'ancien président de la République Jacques Chirac, décédé dans la matinée, et à la demande de la mairie de Paris - ville dont il fut le maire -, a annoncé la société d'exploitation du célèbre bâtiment. "La Tour Eiffel fermera plus tôt" et "les ventes des billets cesseront vers 19h30", pour permettre aux derniers visiteurs de partir avant que toutes les lumières soient éteintes, a ajouté la société.

L'émotion était vive aussi à l'Hôtel de Ville, après l'annonce du décès du premier maire de la capitale, Jacques Chirac. La fonction de maire de Paris avait été suspendue pendant des décennies avant d'être réinstauré en 1977. Marie-Claire Carrère-Gee, ancienne conseillère sociale puis secrétaire générale adjointe à l'Élysée, les yeux rougis et les joues percées par des larmes a déclaré : "Je suis bouleversée. Jacques Chirac était une personnalité hors du commun, une figure paternelle". Pierre-Yves Bournazel, candidat du centre à la mairie de Paris, confesse l'avoir "connu tout gamin, lorsqu'il (lui) embrassait les joues". 

Sur le terrain pour évoquer la propreté, la maire de Paris, Anne Hidalgo, est revenue en toute hâte à son bureau lorsqu'elle a appris le décès de son lointain prédécesseur par un membre de son équipe. "Je suis allée dès mon élection lui témoigner ma reconnaissance pour ce qu'il avait fait pour Paris", a dit l'édile socialiste, évoquant un rendez-vous "plein d'attention et d'affection". "À la ville, tous les agents qui l'ont connu pensent encore au patron qu'il était", ajoute-t-elle. L'un d'entre eux, Pascal, 62 ans, se souvient d'"un grand monsieur, très chaleureux, qui disait tous les jours bonjour". 

Lundi matin, les élus du conseil de Paris rendront un hommage à Jacques Chirac, en présence de Jean Tiberi, qui lui avait succédé en 1995, ou Jean-Jacques Aillagon, ancien ministre de la Culture. Le programme du Conseil de Paris sera aménagé en fonction des hommages rendus à Jacques Chirac. Un écran géant avec des photos de l'ancien président seront disposés sur le parvis. Des registres seront mis à la disposition des Parisiens et des agents de la municipalité dans l'Hôtel de Ville et dans les mairies d'arrondissements.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mairie de Paris Mort de Chirac Jacques Chirac
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants