3 min de lecture Lucky luke

Lucky Luke revient avec "La Terre promise", une "histoire universelle d'immigration"

Disponible le 4 novembre, "La Terre promise" raconte le voyage d'une famille juive à la recherche d'une vie meilleure. Un album signé par Jul, à la fois universel et ancré dans son époque.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Lucky Luke revient avec "La Terre promise", une "histoire universelle d'immigration" Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

La sortie d'un Lucky Luke est toujours un événement. Mais cette année, il y a un événement dans l’événement, puisque le cow-boy qui tire plus vite que son ombre fête ses 70 ans. Et cet événement, c'est le scénariste et dessinateur Jul qui le signe. Le nouvel album de Lucky Luke a pour titre : La Terre promise. Mais cela se passe toujours dans l'Ouest ! Chargé dans cet album d'escorter une famille juive d'Europe de l'Est qui rêve d'un avenir meilleur, ils vont devoir traverser le Far West.

Quand Jul a proposé à ses éditeurs son scénario avec Lucky Luke et les Juifs, ils ont d'abord grimpé au plafond. "Ils ont hurlé en disant 'On ne peut pas parler des religions, des communautés. En ce moment, la France est très recroquevillée sur ces questions.' Mais j'aimais bien le filon dans Lucky Luke où il rencontre une culture extérieure. Il y a eu les Russes, les Italiens, les Chinois, et il manquait les Juifs."

Une famille juive au coeur de l'intrigue

Et voilà donc Lucky, sur la route de l'Ouest, le vrai, avec le vieux Moishé Stern, et son petit-fils Yankel qui prie plus vite que son ombre. Ils sont accompagnés par deux femmes. Hanna, l'épouse de Moishé et sa petite fille Rachel. Selon Jul, les albums de Lucky Luke "manquaient un peu" de femmes : "Il y avait les danseuses de saloon, quelques mégères. Il fallait un petit peu féminiser. C'est ça aussi un Lucky Luke du XXIe siècle, c'est avoir des personnages féminins forts."

C'est ça aussi un Lucky Luke du XXIe siècle, c'est avoir des personnages féminins forts.

Jul
Partager la citation

La jeune Hanna est un peu énamourée de Lucky Luke. Mais elle est aussi amoureuse d'un Indien des Plaines, de la tribu des Black Foot, autrement dit les pieds noirs. Vous imaginez déjà la cohabitation difficile entre ces ashkénazes et ces pieds noirs. L’histoire ne se répète pas, prétendait Karl Marx. On peut affirmer le contraire, car si la première fois c’est une tragédie, la deuxième c’est une bande dessinée.

À lire aussi
L'équipe de "Laissez-vous Tenter" Laissez-vous tenter
Lucky Luke et Véronique Sanson dans "Laissez-vous tenter" du 2 novembre 2016

Entre les attaques des Indiens, les bagarres de saloon, et les haltes répétées au milieu des vastes paysages du Nevada et de la Californie, Lucky Luke aura tout le temps pour bien faire connaissance avec ces Juifs ashkénazes dont la religion représente pour lui un casse-tête encore plus complexe que celle des mormons : "Lucky Luke, c'est la loi de l'Ouest, de la plaine, résume Jul. Quand les gens lui expliquent qu'il faut arrêter la caravane le samedi et ne pas faire de feu, tous les interdits alimentaires, ça le rend chèvre."

Inscrire Lucky Lucke dans l'actualité

Et c'est ainsi que de gag en gag, de références historiques en clins d'œil cinématographiques, Lucky Luke escorte ses nouveaux amis juifs vers la terre promise. C’est à dessein que Jul enfile les clichés sur ces pionniers ashkénazes débarquant aux Etats-Unis dans la deuxième moitié du XIXe siècle : "Moi je fais partie des gens qui ont toujours dit que Rabbi Jacob, on pourrait le refaire aujourd'hui. Cette bande dessinée essaie de le prouver. C'est le contexte, la façon dont on raconte les choses, qui est déterminant. Il faut que ce soit une langue d'aujourd'hui.

Et en filigrane, la Terre promise. Cette histoire de migrants juifs qui vont dans le Far West en espérant se créer un avenir meilleur, mais, est-ce que ça ne nous rappelle pas quelque chose ?, demande Jul. Tout ce qu'on voit aujourd'hui dans l'actualité, le drame des migrants qui viennent s'échouer sur les côtes européennes en fuyant la tragédie et la misère, qui essaient de se créer un destin, d'échapper à cette condition-là. Évidemment, ça fait écho à cette histoire universelle d'immigration. La Terre promise, c'est pas seulement pour les Juifs."

La couverture du tome 117 de Lucky Luke
La couverture du tome 117 de Lucky Luke

Lucky Luke, fête ses 70 printemps tellement gavé de carpes farcies qu'il a pris une taille de ceinture en plus ! C'est la première fois que ça lui arrive ! La Terre promise dessiné par Achdé inondera le marché ce vendredi 4 novembre. 500.000 exemplaires seront mis en vente, dans toutes les librairies mais aussi dans tous les hyper et les supermarchés de France. Chez Carrefour, les caissières et les caissiers vous recevront déguisés en Lucky Luke les 4 et 5 novembre ! Et si l'envie vous prend de découvrir l'histoire secrète du lonesome cowboy, sachez qu'un hors-série du magazine Lire vous dévoilera des nouvelles croustillantes et vous rendra incollable sur l'art de son créateur Morris et de son principal scénariste, René Goscinny.

Le magazine "Lire" consacre un hors-série à Lucky Luke
Le magazine "Lire" consacre un hors-série à Lucky Luke Crédit : Lire
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lucky luke Bande dessinée Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants