2 min de lecture Art

Le musée d'Orsay mise sur James Tissot et des conditions de visites exceptionnelles

INVITÉE RTL - Pour remonter la pente, les grands musées s'organisent et promettent une tranquillité inédite et des œuvres toujours plus séduisantes.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 19 juin 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Aymeric Parthonnaud

C’est l’événement de cette fin juin. Le musée d’Orsay, qui possède la plus importante collection de peinture impressionniste et post-impressionniste au monde, ouvre ses portes le 23 juin. Une réouverture très attendue par la présidente du musée d’Orsay et du musée de l’Orangerie, Laurence des Cars. "Il y a une immense émotion que je sens parmi les équipes du musée depuis quelques jours et on est très heureux d'accueillir dès lundi [22 juin] à l'Orangerie nos visiteurs. (...) On a réorganisé toute la programmation, on n'a rien annulé et on a tout décalé", révèle la présidente.

Pas de temps perdu pour le musée qui a profité de cette période de confinement pour accélérer les travaux de ces monuments historiques, l'Orangerie aura donc droit à un tout nouvel accrochage en septembre. 

Le musée d’Orsay ouvre ses portes avec une exposition inédite : James Tissot, l’ambigu moderne... Les réservations et les masques seront obligatoires mais ces contraintes sont une chance pour Laurence des Cars : "Les contraintes il faut les oublier, ce seront surtout des conditions de visite exceptionnelles. Il n'y aura qu'une centaine de visiteurs en simultané sous l'immense nef d'Orsay, par exemple", s'enthousiasme la présidente du musée. "C'est le moment ou jamais de revenir".

L'exposition James Tissot
L'exposition James Tissot Crédit : Musée d'Orsay

Dans le monde d'avant le musée accueillait près de 60% de visiteurs étrangers. Désormais, il faudra compter sur une large majorité de Français et "un peu de touristes européens mais pas d'Américains" qui sont pourtant de fidèles visiteurs", note la présidente.

À lire aussi
Frédéric Jacques Temple est mort à l'âge de 98 ans, le mercredi 5 août 2020. littérature
Le poète Frédéric Jacques Temple est mort à 98 ans

Les musées d’Orsay et de l’Orangerie ont battu l’année dernière leur record de fréquentation, près de 4.700.000 visiteurs. Les musées parisiens et internationaux évaluent les pertes financières de leur musée à des millions d’euros… "Nos pertes s'évaluent à plusieurs dizaines de millions d'euros, je ne peux pas vous dire le chiffre précis car nous réfléchissons en année budgétaire et donc il faudra voir ce qu'il se passera en été et cet automne. C'est un choc inédit", annonce la présidente qui espère le soutien de l'État pour se relever. La crise budgétaire est due à l'arrêt de la fréquentation mais les mécènes, eux, n'ont pas cessé de soutenir les musées et Laurence des Cars de donner l'exemple d'un don de 20 millions d'euros d'un Américain qui servira au projet Orsay Grand Ouvert.

Outre les travaux, les économies et les transformations de ces musées, le plus important reste malgré tout les expositions. C'est James Tissot, l’ambigu moderne qui sonnera la réouverture d'Orsay avec pour mission de séduire à nouveau le public. "C'est un des artistes les plus élégant de la fin du XIXe siècle. Un univers d'une immense séduction. Beaucoup dédié à la femme, une femme séductrice, tentatrice mais qui a souvent le dernier mot, ce qui - pour l’époque victorienne - n'était pas donné. (...) On trouve des trace de son esthétique dans le cinéma aujourd'hui avec des metteurs en scène comme Martin Scorsese (Le temps de l'innocence) ou James Ivory qui, lorsqu'ils se tournent vers la fin du XIXe siècle, cite image pour image James Tissot." 

Michelle Pfeiffer dans "Le Temps de l'innocence"
Michelle Pfeiffer dans "Le Temps de l'innocence" Crédit : Columbia Pictures
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Art Musée Musée d'Orsay
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants