2 min de lecture Littérature

"Le message de 'Brillantissime', c'est que tout est possible", selon Michèle Laroque

INVITÉ RTL - Michèle Laroque est l'invitée en studio de Stéphane Boudsocq et de Jérôme Florin, à 5 jours de la sortie en salle de "Brillantissime", son premier film en tant que réalisatrice.

stephane-boudsocq
Stéphane Boudsocq Journaliste RTL

Michèle Laroque démarre l'année 2018 en tant que réalisatrice. Elle signe Brillantissime, attendu en salle le 17 janvier prochain. "Il ne fallait pas absolument que je passe derrière la caméra à ce moment précis. Sauf que là, j’avais très envie de raconter cette histoire d'Angela, l'histoire qui raconte que tout est possible dans la vie", démarre Michèle Laroque au micro de RTL. Brillantissime parle effectivement d'Angela, femme séduisante, insouciante, sans souci d'argent ou de santé. 

Elle vit à Nice dans un bel appartement, entourée de son mari, de sa fille, pas très loin de sa mère. Un conte de fées quotidien qui va tourner au cauchemar le jour de Noël : son mari la quitte, sa fille préfère passer le réveillon avec des copains et sa meilleure amie n'est pas en état de la consoler.

Pas mal comme cadeaux au pied du sapin non ? Alors Angela va sombrer (un peu) mais surtout se relever, parce qu'elle est comme ça, c'est dans sa nature. Et cette reconstruction vers une nouvelle vie passe aussi par son lien avec son psy, parce que la relation avec sa mère est compliquée.

Comédie romantico-psychologique, film positif et solaire, Brillantissime cache sous une forme assez simple des thèmes plus profonds : la relation aux parents et aux enfants, le changement de vie qui passe parfois par une claque ou un coup de pied au derrière. C'est aussi un film de "potes". Michèle Laroque est entourée de Kad Merad, Gérard Darmon, Pascal Elbé ou encore de Marthe Villalonga et Rossy de Palma.

>
BRILLANTISSIME - Bande-annonce officielle - Michèle Laroque (2018)

Un film pour délivrer un message positif

Michèle Laroque s'est réservé le rôle d'Angela. "Je n'ai pas du tout la même mère qu'Angela. Je voulais vraiment Françoise Fabian, car elle est écrasante de beauté et d'autorité et c'est cela qui rend Angela fragile. Angela représente bien les femmes dans l'énergie qu'elle va mettre à ouvrir les rideaux, elle a l'homme de sa vie sous ses yeux par exemple, mais elle ne le voit pas, car elle ne s'aime pas", précise l'actrice.

À lire aussi
Maxime Chattam et Stéphane Bern Stéphane Bern
Maxime Chattam : le roi de l'horreur de retour avec "Un(e)secte"

Brillantissime est une comédie, mais le film repose sur une mécanique qui aurait aussi pu donner un terrible drame social. Il y a aujourd'hui des milliers d'Angela qui n'ont pas la chance comme le personnage d'avoir assez d'argent pour supporter ces épreuves, le message optimiste du film leur ai aussi adressé. "Le message c'est que tout est possible, cela n'a rien à voir avec l'argent. Selon moi, la plus belle histoire d'amour que l'on est à vivre c'est avec soi-même. Je pense qu'une grande épreuve, si on sait s'en servir, c'est une grande chance", poursuit Michèle Laroque. "Cette histoire n'est pas autobiographique, mais j'ai mis des choses très très personnelles dans le film", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Cinéma Michèle laroque
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants