1 min de lecture Histoire

Lascaux IV : "On a réalisé une copie d'une oeuvre d'art"

Le président de la société d'exploitation de Lascaux IV se réjouit du nombre de visiteurs enregistré pour la première année de la réplique de la grotte.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
3 minutes pour comprendre du 17 décembre 2017 Crédit Image : MEHDI FEDOUACH / AFP | Crédit Média : La rédaction de RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL Journalistes RTL

Joyeux anniversaire, Lascaux IV. La reproduction parfaite de la grotte de Lascaux, découverte en Périgord en septembre 1940 par quatre amis randonneurs, fête sa première année d'ouverture. La réplique connaît un grand succès, puisque quelque 500.000 personnes l'ont déjà visitée. 

"Il y a une forte interrogation sur nos origines et la préhistoire est un thème qui parle à beaucoup de gens, se réjouit Bruno Lamonerie, président de la société d'exploitation de Lascaux IV. Il n'y a pas que 500.000 spécialistes qui sont venus voir Lascaux, il y a aussi bon nombre de néophytes qui ne s'étaient pas posé cette question et se la posent après la visite", explique-t-il.

Le but est de faire évoluer ce site, qu'il n'y ait rien de figé.

Bruno Lamonerie, président de la société d'exploitation de Lascaux IV
Partager la citation

Lascaux IV interpelle par sa beauté et par la grandeur des dessins reproduits. "On a affaire à des véritables artistes et le génie humain existait bien avant le mythe de Prométhée, affirme Bruno Lamonerie. On a réalisé une copie d'une oeuvre d'art. (...) Il y a une magie qui s'opère et qui s'opère pour tout le monde". 

Une exposition temporaire, "Parietal", se déroule sur le site de Montignac où se trouve Lascaux IV. "On peut y voir tout ce que Lascaux a généré, explique Bruno Lamonerie. Picasso disait qu'après la découverte de Lascaux, tous les artistes étaient, de façon consciente ou inconsciente, imprégnés de l'art pariétal, que les artistes de cette période-là avaient déjà tout inventé".

À lire aussi
Eric Jean-Jean musique
Scorpions : "Wind of Change", bande originale de la chute du mur de Berlin

L'année prochaine, la direction du site prévoit d'ouvrir un sentier de la découverte "parce qu'il faut que ce centre évolue". Bruno Lamonerie évoque également "un questionnement autour des techniques". "On veut donner accès au public aux ateliers des fac-similés qui est aussi à proximité du site de Montignac. Le but est de faire évoluer ce site, qu'il n'y ait rien de figé".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Musée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants