1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. La Vache qui rit a 100 ans : l'histoire secrète et artistique de la marque mythique
2 min de lecture

La Vache qui rit a 100 ans : l'histoire secrète et artistique de la marque mythique

La vache la plus populaire au monde, la Vache qui rit, fête ses 100 ans au Palais de Tokyo à Paris

Une boîte collector La Vache qui rit signée Rosemarie Trockel
Une boîte collector La Vache qui rit signée Rosemarie Trockel
Crédit : Lab'Bel 3
La Vache qui rit a 100 ans : l'histoire secrète et artistique de la marque mythique
04:56
La Vache qui rit a 100 ans : l'histoire secrète et artistique de la marque mythique
04:53
Monique Younès - édité par Aymeric Parthonnaud

La vache la plus populaire au monde, la Vache qui rit fête ses 100 ans au Palais de Tokyo à Paris. Elle rit c'est le titre de l'exposition qui ouvre ses portes au public le 26 novembre. Une vingtaine d'œuvres qui vous feront rire : des tapis couverts de têtes de la Vache qui rit, des boites de vache qui rit empilées, des portraits avec plein de pixels de la vache qui rit, des vidéos, et même des peintures... Les 8 artistes européens et américains qui ont fait ça se sont bien éclatés avec notre Vache qui rit, qui est vendue dans 130 pays.

6 milliards de portions ont été écoulées l'année dernière. En principe, quand on achète une boite de vache qui rit, c’est pour le fromage, mais il y a des collectionneurs qui ne l’achètent que pour collectionner les étiquettes. Et elles sont toutes différentes d’un pays à l’autre. Les étiquettes de Vache qui rit vendues au Maroc sont en arabe, celles vendus en Inde sont en hindi, en Chine, en chinois etc ...  Au Palais de Tokyo, un des artistes exposés, le Belge Wim Delvoye est un des plus importants collectionneurs d'étiquettes de vache qui rit au monde. Il en possède plus de 6000. Il estime qu'il n'y a pas de collection plus populaire que celle de la vache qui rit. 

Les boîtes collector de la Vache qui rit
Les boîtes collector de la Vache qui rit
Crédit : DR

Wim Delvoye a fait des collages avec des étiquettes de la vache qui rit de 130 pays. Ils ont été exposés à la biennale de Lyon ou au musée des Beaux-arts de Lille. Il faut rappeler que c'est Benjamin Rabier qui a dessiné la première étiquette de la Vache qui rit. En 1923, Rabier, est un des plus grands illustrateurs de son temps ! La famille Bel, lui a commandé une étiquette. Il a dessiné une vache qui rit, complètement diabolique : avec des cornes pointues, rouge écarlate... Avec le temps, elle s'est arrondie… 

 Vue d' une vitrine contenant des boîtes de fromages "La vache qui rit", prise le 21 juillet 2004, dans le cadre de l'exposition "Benjamin Rabier et La vache qui rit", au Musée de La Roche-sur-Yon
Vue d' une vitrine contenant des boîtes de fromages "La vache qui rit", prise le 21 juillet 2004, dans le cadre de l'exposition "Benjamin Rabier et La vache qui rit", au Musée de La Roche-sur-Yon
Crédit : FRANK PERRY / AFP

À partir des années 60, la vache commence à inspirer pas mal d'artistes qui ont imaginé des produits dérivés à la chaîne. Et, depuis 2014, les patrons de la Vache qui rit demandent chaque année à un artiste d’intervenir sur la boîte et créer une œuvre collector ! Les collectionneurs sont ravis ! Tous les ans, c’est 350.000 boites collectors qui sont mises sur le marché. 

Le papier peint de Thomas Bayrle "La vache qui rit"
Le papier peint de Thomas Bayrle "La vache qui rit"
Crédit : DR
La rédaction vous recommande
art

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/