1 min de lecture Jean-Christophe Rufin

Jean-Christophe Rufin : la politique, "elle me tente moins que jamais"

REPLAY - Médecin, diplomate, académicien, essayiste, romancier, alpiniste... Jean-Christophe Rufin, publie jeudi 6 avril "Le tour du monde du roi Zibeline".

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Jean-Christophe Rufin : la politique, "elle me tente moins que jamais" Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Dans son nouveau livre, Jean-Christophe Rufin renoue avec le genre qui a fait ses plus grands succès, le roman historique. Dans la lignée de L'Abyssin, de Rouge Brésil, son prix Goncourt en 2001 ou du Grand Cœur, il signe non seulement un roman historique en cinémascope, mais aussi un époustouflant récit de voyage, une palpitante histoire d'amour et un édifiant conte philosophique. Tout cela en sortant de l'oubli l'un des grands aventuriers du 18ème siècle, Auguste Benjowski, autrement dit le roi Zibeline. "C'est un personnage dont j'ai lu les mémoires et depuis vingt ans, ce personnage m'habite un peu", explique Jean-Christophe Rufin.

Son personnage, il l'a rencontré par hasard, en Pologne. "C'est un petit noble élevé par un précepteur français, très influencé par l'esprit des Lumières", explique l'auteur. "Il s'est engagé très jeune, s'est battu contre les Russes avant d'être déporté en Sibérie. Il finit par s'évader, avec 80 personnes, en volant un bateau", raconte-t-il, avant d'évoquer un aspect essentiel de son roman, une histoire d'amour avec la fille du gouverneur avec qui il s'échappe. "Je voulais que ce soit un roman à deux voix", ajoute Jean-Christophe Rufin.

La politique me tente moins que jamais

Jean-Christophe Rufin
Partager la citation

Médecin, diplomate, académicien, essayiste, romancier, alpiniste, Jean-Christophe Rufin a de multiples casquettes. "Je n'ai que deux métiers dans ma vie, je suis médecin et j'écris des livres", nuance-t-il toutefois. Et la politique ? "Non, si j'avais dû commencer, j'aurais commencé avant. Elle me tente moins que jamais. Elle m'a tenté, j'ai eu des propositions en ce sens, mais je les ai toujours refusé", explique l'auteur. 

Et d'ajouter : "À chaque fois que je me suis approché du pouvoir, je l'ai payé assez cher. Je crois que la liberté du créateur s’accommode assez mal du contrôle de la parole qui est celle d'un politique. Il faut faire un choix".

À lire aussi
Jean-Christophe Rufin et Stéphane Bern Stéphane Bern
A La Bonne Heure avec Jean-Christophe Rufin

Le tour du monde du roi Zibeline sort jeudi 6 avril chez Gallimard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Christophe Rufin Littérature Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants