1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Grease" : une comédie musicale sexy et pétillante au théâtre Mogador
1 min de lecture

"Grease" : une comédie musicale sexy et pétillante au théâtre Mogador

NOUS Y ÉTIONS - La comédie musicale "Grease", en version française, s'installe à partir du 28 septembre à Paris sur la scène du théâtre Mogador, qui rouvre au public un an après avoir été ravagé par les flammes.

"Grease" se joue au Théâtre Mogador à Paris
"Grease" se joue au Théâtre Mogador à Paris
Crédit : capture d'écran
"Grease" : une création réussie au Théâtre Mogador
05:53
Steven Bellery
Steven Bellery

C'est l’événement de la semaine : la réouverture du Théâtre Mogador. Ravagé par les flammes, il y a un an, l'institution parisienne accueille à partir du 28 septembre la comédie musicale Grease. Un musical créé en 1972 à Broadway, devenu culte en 1978 grâce au film avec John Travolta et Olivia Newton-John. Ce Grease - nouvelle version - mélange astucieusement les deux. Sandy devait quitter la région, elle est finalement restée et retrouve au lycée Danny Zuko, son flirt estival. Sur scène, on découvre 30 artistes, converses aux pieds avec un orchestre de huit musiciens.

Posters d'Elvis Presley, bananes gominées, perfectos, milkshakes et néons : on est happé à la fin des années 50.  Le décor est sublime, très épuré, un vinyle géant sort du sol, on passe du lycée au "dîner," d'une chambre au stade en quelques secondes. Ce "Grease" a du pep's et du relief. C'est sexy, pétillant et potache. Les dialogues fusent et le casting est excellent.

"Avec ce spectacle de Grease, le public va essayer de retrouver une espèce de nostalgie du film. On a la conscience du challenge et la responsabilité d'interpréter de tels rôles", confie Alexis Loizon, qui incarne Danny Zuko. "L'adaptation scénique apporte autre chose [au film], on a un format plus long et on s'est approprié les rôles", poursuit Alyzée Lalande, Sandy. Des chorégraphies sans prétention mais à l'unisson, la qualité des seconds rôles, tous attachants sont la force de cette adaptation. Sans oublier l'humour, on rit grâce aux apartés de Miss Lynch, la proviseure et d'Eugène, lycéen singulier. 

À regarder

"Grease" : les coulisses du spectacle à Mogador
03:48
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/