1 min de lecture langue française

Doubles consonnes : les astuces pour ne plus se tromper

Dans la langue française, il est fréquent d'hésiter face aux doubles consonnes. Muriel Gilbert nous donne quelques conseils pour ne plus nous tromper.

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
Doubles consonnes : les astuces pour ne pas se tromper Crédit Image : OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

La semaine passée, nous avons parlé du casse-tête des consonnes doubles dans l’orthographe française. Aujourd’hui, voici quelques astuces. La plupart des mots courants ne posent que peu de problèmes. Tout le monde sait que le verbe "aller" prend deux "l", et "donner" deux "n". Ce sont des termes si utilisés que, dès la fin de l’école élémentaire, nous les avons assez facilement mémorisés. En revanche, il y a des fautes qui reviennent régulièrement.

D’abord, il faut bien le reconnaître, il y a des orthographes aberrantes (un "b" deux "r" à aberrant !). Le moindre petit bout de CE2 sait qu’un bonhomme prend deux "m", et il serait logique que la bonhomie en prenne deux également. Ce qui n’était pas le cas jusqu’à la réforme de l’orthographe de 1990.

Aujourd’hui, ouf, les deux graphies sont permises, vous pouvez mettre deux "m" à bonhommie si vous préférez. La même aberration existait entre imbécile (un "l") et imbécillité (deux "l"), charrue et carriole (deux "r") mais chariot (un seul), sonner (deux "n") et sonorité (un "n"), battre et combattre (deux "t") mais combatif (un seul).

À lire aussi
Lorànt Deutsch et Stéphane Bern Stéphane Bern
A La Bonne Heure avec Lorànt Deutsch

Dans tous ces cas, la réforme permet désormais d’écrire ces mots au choix, soit selon l’orthographe traditionnelle, soit comme ceux de leur famille.

Balade ou ballade ?

C’est un début de soulagement, mais ça ne résout pas tous les problèmes. Dans le genre aberration, mamelle s’écrit toujours avec un seul "m", quand mammifère en prend deux, par exemple. Mais il y a des mots nettement plus courants qui posent problème. Par exemple, une balade à pied ne prend qu’un "l", si vous mettez deux "l" à ballade, il s’agit d’un morceau de musique. Rappelez-vous par exemple qu’avec la musique, on s’envole, donc deux "l" à la ballade musicale.

Pallier un défaut prend deux "l", mais, petit moyen mnémotechnique : un palier ne prend qu’un "l", quel que soit le nombre de marches de l’escalier. De même, le soufre au bout de l’allumette prend un seul "f", mais il faut bien deux "f" pour dire à quel point je souffre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
langue française Mots Littérature
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794793271
Doubles consonnes : les astuces pour ne plus se tromper
Doubles consonnes : les astuces pour ne plus se tromper
Dans la langue française, il est fréquent d'hésiter face aux doubles consonnes. Muriel Gilbert nous donne quelques conseils pour ne plus nous tromper.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/doubles-consonnes-les-astuces-pour-ne-plus-se-tromper-7794793271
2018-09-15 09:24:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/hMFjQssY-sgdexTgfqx9Tw/330v220-2/online/image/2018/0319/7792689749_une-eleve-fait-une-dictee-illustration.jpg