1 min de lecture Roman

"C’est la seule supériorité que j’aie sur le général De Gaulle", confie Tito Topin

INVITÉ RTL - Le créateur du commissaire Navarro se confie sur son dernier roman, "De Gaulle n’est pas un auteur de polar".

Revue de Presse - Le Journal Inattendu Vincent Parizot iTunes RSS
>
"C'est la seule supériorité que j'aie sur le général De Gaulle", confie Tito Topin Crédit Image : CAUVIN JULIEN/TF1/SIPA | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

À 84 ans, Tito Topin publie un nouveau roman, intitulé De Gaulle n’est pas un auteur de polar (éditions Genèse), une variation de la fameuse journée du 29 mai 1968 où De Gaulle disparaît, alors qu’il était en fait à Baden-Baden. "C’est la seule supériorité que j’aie sur le général De Gaulle", ironise le créateur du commissaire Navarro.

Après des débuts dans le graphisme et dans la publicité, Tito Topin a aussi écrit des BD avec son grand ami Jean Yanne. À 50 ans, il passe au roman, au scénario, puis à la série télévisée avec Navarro, dont 108 épisodes seront réalisés avec Roger Hanin dans le rôle principal. "J’écris des polars parce que je considère que je suis une série B dans le métier. Peut-être même une série Z. Je ne me prends pas au sérieux", assure l’écrivain.

Pour écrire son dernier roman, Tito Topin s’est donc inspiré de la disparition de De Gaulle, parti rendre visite en secret au général Jacques Massu, commandant des forces françaises en Allemagne. "Quand on a une parenthèse de l’histoire dont on ne sait rien, le dialoguiste, le romancier peut tout inventer, en tenant compte du comportement de ces deux hommes", explique l’écrivain, qui a revisité cet épisode en y ajoutant une intrigue policière.

Son actualité ne se résume pas à la sortie de ce roman. "J’ai un polar qui sort le 9 février, révèle ainsi Tito Topin. Certains se prennent au sérieux en disant qu’il faut sept ans pour faire un livre. En réalité, on peut le faire en trois semaines. On doit écrire vite, ça ne sert à rien de prendre son temps. Ou alors on est maladroit."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Roman Littérature Charles de Gaulle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants