1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Amnesty International s'excuse auprès d'Iggy pop
1 min de lecture

Amnesty International s'excuse auprès d'Iggy pop

L'organisation de défense des droits de l'Homme n'avait pas demandé au chanteur punk Iggy Pop l'autorisation d'utiliser son image.

Amnesty-International-Belgique
Amnesty-International-Belgique
Antony Milanesi
Antony Milanesi

Pour sa dernière campagne de lutte contre la torture lancée le 17 juin dernier, la filière belge de l'organisation de défense des droits de l'Homme, Amnesty International, utilisait une affiche "coup de poing". 

Affiche anti-torture d' Amnesty International datée du 17 juin 2014
Affiche anti-torture d' Amnesty International datée du 17 juin 2014
Crédit :

On y voyait des célébrités au visage tuméfié après avoir été torturées. Les personnalités tenaient des discours affolés en totale contradiction avec leurs convictions. 

Concernant Iggy Pop, on découvrait la citation "L'avenir du rock'n'roll c'est Justin Bieber", une phrase dont Amnesty International affirmait qu'elle ne pouvait être prononcée que sous la torture par le chanteur.

Un communiqué officiel

Huit jours après la divulgation de cette affiche, Amnesty International a publié un communiqué d'excuses. L'image de la star du punk avait été utilisée sans son autorisation. "Nous avons utilisé l'image d'Iggy pop sans son autorisation. Même si nous avons agi en bonne foi, nous souhaitons nous excuser auprès de lui pour l'avoir fait". 

À lire aussi

Et l'organisation de justifier son action :"Le but premier de cette campagne était de marquer les esprits à propos des usages de la torture. Selon nos études, certaines personnes pensent encore que la torture peut parfois être utile, une minorité pense même qu'elle est justifiée dans certains cas". 

Amnesty International a enfin précisé que la phrase qui apparaît sur ladite affiche de campagne disant "Justin Bieber est le futur du rock" ne reflétait pas l'état d'esprit d'Iggy Pop "Elle fait partie du processus créatif de la campagne, il s'agit avant tout d'ironie", explique le communiqué.

De son côté, Iggy Pop n'a officiellement pas réagi à la campagne. Il a cependant twitté le lien où trouver les excuses d'Amnesty International. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/