1 min de lecture Info

Tuerie de Chevaline : le téléphone portable du suspect le situe dans la zone du crime

L'examen du téléphone portable de l'homme placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la tuerie de Chevaline a révélé que le suspect se situait "dans la zone au moment des faits".

Le portrait-robot du motard aperçu près de la scène du crime de la tuerie de Chevaline
Le portrait-robot du motard aperçu près de la scène du crime de la tuerie de Chevaline Crédit : AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le suspect de la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie) était sur les lieux au moment des faits, selon un examen de son téléphone portable. Il "le situe dans la zone au moment des faits". De nombreuses armes ont par ailleurs été saisies chez cet ancien policier municipal de 48 ans vivant à Talloires (Haute-Savoie).

Pour autant, les gendarmes ne disposaient pas ce mardi 18 février  "d'éléments déterminants" pour confondre ce suspect, selon une autre source proche de l'enquête. Les armes saisies vont faire l'objet d'examens balistiques pour voir si elles ont été utilisées. L'homme, sans "lien direct" avec les protagonistes du drame, a été interpellé vers 10H00, alors qu'il sortait de chez lui. "Cette interpellation, qui ne restera peut-être pas unique, est le fruit des témoignages recueillis notamment après la diffusion, le 4 novembre 2013, du portrait-robot d'un motard vu à proximité de la scène de crime et recherché activement par les enquêteurs", a dit pour sa part le procureur à Annecy, Eric Maillaud.

Selon lui, le suspect, entendu par la section de recherches de Chambéry,d'un homme portant un casque de moto et un bouc.  Sa garde à vue pourrait se poursuivre durant 96 heures, l'information judiciaire étant ouverte pour "meurtres en bande organisée".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Faits divers Tuerie de Chevaline
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants