2 min de lecture Au banc d'essai

VIDÉO - Sony Xperia Touch, le projecteur qui fait de vos tables des surfaces tactiles

Vendu 1.500 euros, le Xperia Touch de Sony propose un concept étonnant et ludique qui souffre cependant de limitations un peu trop présentes pour son prix élevé.

>
Xperia Touch : L'appareil qui transforme vos murs en surfaces tactiles Crédit Média : RTLnet/Julian Fenard | Date :
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Ce petit boîtier est unique en son genre : il projette une image sur n’importe quelle surface plane, qu'il s'agisse d'un mur d'une table ou d'un bureau. Mais à la différence des vidéoprojecteurs classiques, le Xperia Touch projette une surface tactile. La taille de l’écran projeté dépend de la distance à laquelle vous placez l’appareil : il peut aller d’une quinzaine de pouces sur une table à 80 pouces sur un mur. De quoi épater la famille et captiver les enfants.

Présenté par Sony au Mobile World Congress de Barcelone et disponible depuis le mois de juin en France au prix de 1.500 euros, le Xperia Touch évolue sous Android 7 et permet d’utiliser toutes les applications ordinaires d’un smartphone ou d’une tablette.

>> VIDEO - Découvrez le Xperia Touch dévoilé par Sony au MWC de Barcelone

Une nouvelle manière d'utiliser une tablette Android

Le vidéo projecteur peut être utilisé à la cuisine pour suivre une recette sans avoir peur de salir l’écran, il peut diffuser de la musique et lire des films, il peut amuser les plus jeunes avec des jeux multijoueurs et aussi se synchroniser avec vos comptes Google et servir pour des présentations clients.

À lire aussi
Le Pixel 4A de Google 4 Connecté
Test du Pixel 4a de Google : prix, photo... Le smartphone le plus intéressant du moment ?

Grâce aux capteurs positionnés à l’avant du boîtier, l’appareil voit où vous posez vos doigts et reconnaît les mouvements : on peut scroller, cliquer, zoomer comme sur une tablette ordinaire. La réactivité de l’interface est plutôt bonne : on n’observe pas trop de latence entre l’action et l’exécution malgré quelques crash d’applications malencontreux.

Un concept amusant mais encore limité

En revanche, le rétro-éclairage souffre d’un vrai manque de luminosité. Mieux vaut l’utiliser dans une pièce où la lumière est éteinte et sur une surface lisse et blanche de préférence. L’autonomie de l’appareil laisse aussi à désirer : il ne fonctionne qu’une heure en lecture vidéo et le câble d’alimentation est assez court (90 cm) ce qui limite les scénarios d’utilisation. 

On regrette également l’absence de port audio et de bouton de calibrage pour ajuster la taille de l'écran projeté. Malgré un concept très ludique et simple d'utilisation, ces limites sont un peu trop importantes pour un appareil vendu tout de même 1.500 euros.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Androïd Sony
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants