1 min de lecture Objets connectés

Suivez la bonne santé de vos plantes sur votre smartphone

REPLAY - Pas assez d'eau, trop de lumière, besoin d'engrais : les objets connectés veillent sur vos plantes

Micro générique Switch 245x300 Innovations week-end Sophie Joussellin
>
Les objets connectés qui veillent sur vos plantes Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
Journaliste RTL

Ce sont des nounous pour nos plantes : connectés à nos smartphones ils nous alertent quand il faut les arroser, leur donner de l'engrais ou les mettre au soleil. 

Un pot de fleurs connecté

Le MEG est un pot pour plantes vertes inventé par une start-up française. Il est capable d'arroser tout seul , votre plante quand elle a soif. 

Dans sa paroi, il peut contenir jusqu'à 4 litres d'eau et ses capteurs sont capables de mesurer quand la plante a besoin d'eau. Quand c'est le cas, les puces vont activer 3 petits robinets qui vont laisser couler de l'eau dans le pot.

Le MEG sait gérer les paramètres de plusieurs centaines de plantes. Quand vous achetez le pot, vous enregistrez sur une application tout ce qui concerne votre plante et le pot va s'occuper de son bien être. Car il ne fait pas que l'arroser, il vous alerte si votre plante a trop chaud, si elle manque de lumière ou si elle a besoin d'engrais. Vous recevez alors ces informations sur votre smartphone.

Flower Power et Koubachi : les capteurs qui ont la main verte

À lire aussi
La 5G est arrivée à Monaco. technologie
5G et Linky : faut-il avoir peur du progrès ?

Le Flower Power est le plus ancien de ces capteurs. Il a été inventé par l'entreprise française Parrot. Il fonctionne en BlueTooth, il faut donc être proche de la plante pour qu'il collecte les informations. 

Le Koubachi est suisse et se connecte en Wifi. On peut donc gérer sa plante à distance à condition d'avoir une personne de confiance qui se déplace pour la soigner ! 

Ces deux capteurs se plantent dans le pot de fleurs, dans la terre et sont capables via leur application respective de gérer des centaines voire des milliers de plantes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Objets connectés Internet Les innovations de Sophie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants