1 min de lecture Japon

SpaceX : Thomas Pesquet et l'équipage ont rejoint l'ISS

DIAPORAMA - La capsule Crew Dragon Endeavour de SpaceX, avec quatre astronautes à bord, dont le Français Thomas Pesquet, s'est amarrée ce samedi 24 avril à la station spatiale internationale.

Avec l'arrivée de quatre astronautes, la station spatiale internationale va être inhabituellement peuplée, avec onze occupants. Crédits : NASA / AFP |
6 >
Avec l'arrivée de quatre astronautes, la station spatiale internationale va être inhabituellement peuplée, avec onze occupants. Crédits : NASA / AFP |
Les quatre nouveaux venus vont croiser pendant quelques jours l'équipe de Crew-1 avant que cette dernière ne rentre de sa mission. Crédits : NASA / AFP |
C'est la troisième fois que la société privée SpaceX, qui a mis fin au monopole russe des envols vers la station, amène des humains sur l'ISS. Crédits : NASA / AFP |
C'est la première fois qu'un vaisseau spatial est réutilisé pour un vol habité et le propulseur a déjà été utilisé lors d'une mission test non habitée. Crédits : NASA / AFP |
Cette performance est un nouveau succès pour l'entreprise privée SpaceX Crédits : Paul Hennessy / NurPhoto / NurPhoto via AFP |
Avec le succès en mai 2020 de son premier vol test habité, SpaceX a brisé le monopole russe des envols vers l'ISS. Crédits : JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP |
1/1
Charline Vergne et AFP

La capsule Crew Dragon Endeavour de SpaceX, avec quatre astronautes à son bord, dont le Français Thomas Pesquet, s'est amarrée ce samedi 24 avril, à la station spatiale internationale. Une nouvelle réussite pour la société fondée par Elon Musk, qui conforte ainsi sa position.

C'est la troisième fois que la société privée SpaceX, qui a mis fin au monopole russe des envols vers la station, amène des êtres humains sur l'ISS. Le vaisseau Endeavour a débuté ses manœuvres d'amarrage à 09h08 GMT, à 424 kilomètres au-dessus de l'océan Indien. Le processus a pris fin une dizaine de minutes plus tard, par le biais d'un mécanisme verrouillant, par une série de 12 loquets, l'amarrage entre l'ISS et le vaisseau spatial. Plusieurs images ont été diffusées au public, en direct, via la télévision de la Nasa.

"Nous sommes heureux d'être ici"

"Hard Capture terminée, bienvenue à Crew-2", s'est exclamé l'astronaute américain Shannon Walker, qui n'est autre que l'actuel commandant de l'ISS. "Merci Shannon, nous sommes heureux d'être ici, nous vous reverrons tous dans quelques minutes", a ensuite répondu le commandant d'Endeavour, l'astronaute américain Shane Kimbrough.

Le Français Thomas Pesquet, pour l'Agence spatiale européenne (ESA), les Américains Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que le Japonais Akihiko Hoshide, avaient décollé du centre spatial Kennedy 23 heures plus tôt, ce vendredi 23 avril, à l'aube. La performance a rencontré un franc succès. Une très belle réussite pour l'entreprise privée SpaceX. Cette dernière s'est imposée auprès de la Nasa, pour les transports spatiaux, alors même que la capsule Starliner - de Boeing - enchaîne les retards dans ses vols tests.

À lire aussi
Propulsé
Une fusée chinoise retombe sur Terre : pourquoi ne peut-on pas prédire où elle va s'écraser ?

Avec le succès rencontré en mai 2020, à l'occasion de son premier vol test habité, SpaceX a brisé le monopole russe des envols vers l'ISS. L'occasion a été redonnée, aux Américains, d'accomplir cet exploit, après la fin du programme de navettes spatiales "Shuttle" en 2011.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Japon France Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants