1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Snapchat ne veut plus des photos de nu sur son application
1 min de lecture

Snapchat ne veut plus des photos de nu sur son application

La célèbre plateforme d'échange de photos et de vidéos veut lutter contre le phénomène de "sexting" et souhaite même prendre des sanctions en cas d'abus.

Le logo de l'application Snapchat sur un smartphone, le 2 janvier 2014
Le logo de l'application Snapchat sur un smartphone, le 2 janvier 2014
Crédit : AFP / LIONEL BONAVENTURE
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

Lancé en 2011 sur l'AppStore puis en novembre 2012 sur le Play Store de Google, Snapchat doit désormais gérer sa croissance. À l'instar du site web communautaire Reddit, l'application veut faire face à une tendance qui s'est développée sur la plateforme d'envoi instantané de photos et de vidéos. Halte aux snaps dénudés, déclare en substance la marque californienne. La pratique s'est rapidement répandue et constitue un fléau, dont le "revenge porn" représente une dérive aujourd'hui connue.

Contenus pas si éphémères

A priori séduisant de par le caractère "éphémère" de ses publications, Snapchat veut expliquer comment bien se servir de l'application, face à des utilisateurs qui ne mesurent pas les "répercussions potentielles" de l'envoi d'images trop "osées". Les clichés, qui n'apparaissent que quelques secondes, peuvent en effet être enregistrés par des captures d'écran, rendant possible des utilisations plus malveillantes. Avec son nouveau guide d'utilisation publié sur son site, l'entreprise vise les nouveaux arrivants, moins au fait des "bonnes pratiques".

Un "guide des parents" pour Snapchat

Dans un document de six pages, elle décrit la fonction de l'application ainsi que les utilisations à proscrire, telles que le "sexting". Une pratique qui perturbe l'entreprise alors qu'elle ne cesse de grandir, et qui la pousse même à menacer les utilisateurs de sanctions pour ceux qui enfreindraient ce code de bon usage : "Violer ces règles conduira à la suppression du contenu, la suspension du compte, ou même une interdiction définitive d'utiliser Snapchat" est-il précisé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/