1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Roland Dumas soulève l’indignation de la classe politique sur Twitter
2 min de lecture

Roland Dumas soulève l’indignation de la classe politique sur Twitter

CLICS À LA UNE - Roland Dumas unit contre lui la classe politique. Valérie Trierweiler tacle la loi Macron. Ariana Grande accusée de plagiat

Roland Dumas en avril 2011 à Paris.
Roland Dumas en avril 2011 à Paris.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Roland Dumas soulève l'indignation de la classe politique sur Twitter
00:04:31
Roland Dumas soulève l'indignation de la classe politique sur Twitter
00:04:32
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

La prise de parole de Roland Dumas le matin du 16 février a fait couler quelques litres d'encre. L'ancien ministre et ancien président du Conseil constitutionnel s'est livré à une prise de position que l'on pourrait gentiment qualifier d'hasardeuse en déclarant que Manuel Valls était "probablement" sous influence juive, évoquant là, sans la nommer, la femme du Premier ministre.

Naturellement, il n'a pas fallu attendre longtemps pour que tout le monde sur l'échiquier politique s'émeuvent de ce dérapage. Pour Najat Vallaud Belkacem, "Roland Dumas nourrit l'antisémitisme ordinaire. Atterrant". Le Crif a publié aussi un tweet posant la question : "Et vous, Roland #Dumas, sous quelles influences êtes-vous ?" Tweet accompagné d'une photo où l'on peut voir Roland Dumas en compagnie de Bruno Gollnisch du Front National, Alain Soral ou encore Dieudonné.

Le Front National n'a pas réagi plus que cela sur les réseaux sociaux, notons néanmoins le tweet sarcastique de Julien Rochedy, l'ancien président du Front national pour la Jeunesse qui tweete : "La plupart des hommes sont influencés par leur femme, sauf Valls. Pourquoi ? Bah parce que sinon c'est antisémite. #Dumas". Terminons par un message de Frédéric Dumoulin, journaliste de l'Agence France Presse :

Valérie Trierweiler crucifie la loi Macron

Demain sera le jour du vote de la loi Macron. Cela fait des mois que les politiques et les Français se déchirent sur l'une des mesures phare qu'est le travail du dimanche, mais sur Twitter une nouvelle voix se fait entendre, une voix qui ne fait pas plaisir à l'exécutif. Celle de Valérie Trierweiler. 

Chacune de ses sorties sur le réseau social est un événement. Dimanche 15 février, Valérie Trierweiler prend la plume et en 140 caractères crucifie le travail le dimanche en évoquant un souvenir de jeunesse : "Ma mère travaillait le dimanche, elle n'avait pas le choix. Que ces dimanches étaient tristes. Nous attendions son retour pour vivre. #LoiMacron"

Un tweet qui fera plaisir aux frondeurs qui sont vent debout contre l'extension du travail le dimanche. L'occasion d'ailleurs de préciser qu'aujourd'hui, 16 février 2015, est la date d'anniversaire de l'ancienne première dame qui fête ses 50 ans. Nous avons donc sur RTL.fr compilé ses plus beaux tweets en commençant naturellement par son "Courage à Olivier Falorni, qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé" qui est désormais entré dans la petite histoire politique de la Vème République.

Ariana Grande accusée de plagiat

À chaque jour, sa pop-star au cœur d'un ouragan de tweets. Aujourd'hui c'est au tour d'Ariana Grande de faire parler elle pour deux raisons. D'abord un clip, celui de la chanson One Last Time où l'on peut voir la chanteuse sortir de sa voiture et courir dans une scène apocalyptique sous un ciel violet. Petit problème le groupe SAFIA a publié un message accusant Ariana Grande de plagiat. Il est vrai que le clip de SAFIA est étonnamment semblable… Même voiture, même apocalypse, même ciel violet…Mais si on parle d'Ariana Grande c'est qu'elle vient de sortir aussi un duo avec le vendeur de disque en France en ce moment Kendji Girac ; une nouvelle version de One Last Time.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.