1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Réchauffement climatique : "Une maladie chronique de la Terre", dit Jean-Louis Étienne sur RTL
1 min de lecture

Réchauffement climatique : "Une maladie chronique de la Terre", dit Jean-Louis Étienne sur RTL

INVITÉ RTL - L'explorateur revient sur l'urgence de la lutte contre les énergies fossiles et leurs rôles dans la fonte des glaces.

Jean-Louis Étienne
Jean-Louis Étienne
Crédit : RTL
Réchauffement climatique : "une maladie chronique de la Terre", dit Jean-Louis Étienne sur RTL
09:55
Réchauffement climatique : "une maladie chronique de la Terre", dit Jean-Louis Étienne sur RTL
09:56
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto
Animateur

Dans le grand Nord, le réchauffement climatique est trois fois plus rapide que dans le reste du monde. De l'autre côté, en Antarctique, le plus gros glacier du monde s'est décroché. 

Sur RTL, l'explorateur Jean-Louis Étienne, grand connaisseur des zones polaires, considère que "cet iceberg subit la maladie chronique de la Terre, un réchauffement". Il explique : "Le niveau de la mer monte, les océans absorbent 93% des excès de chaleurs du réchauffement climatique, ça fait monter le niveau et la température."

Avec la montée du niveau de l'Océan, "3,2 mm par an en moyenne", selon Jean-Louis Étienne, "des plateformes se cassent, se décrochent de la côte, et fragilisent tout l'édifice, amenant davantage de glace vers la mer". Si l'Antarctique venait à fondre intégralement, le niveau global de la mer monterait de 60 mètres.

L'ennemi numéro 1, c'est le charbon

Jean-Louis Étienne, explorateur, sur RTL

"On a du temps avant que cela se produise, mais là où l'on n'a pas le temps, c'est les mesures à prendre pour limiter le réchauffement climatique, assure Jean-Louis Étienne. Il n'est pas trop tard, mais sinon c'est foutu. L'ennemi numéro 1, c'est le charbon. Il émet deux fois plus de gaz carbonique que le méthane pour la même quantité d'énergie."

À lire aussi

"Mais la Chine, l'Inde, l'Allemagne marchent au charbon, déplore l'explorateur. On est dans une période de transition énergétique où le gaz a sa place pour le moment. Il faut booster le renouvelable, limiter le charbon."

Malgré ces constats, Jean-Louis Étienne reste optimiste. "On a l'intelligence des solutions, l'humanité peut être d'une intelligence remarquable, il faut avoir la sagesse et l'audace de les mettre en œuvre immédiatement, car on va vers les complications".

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/