1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Pourquoi plusieurs villes ont été privées d’internet ce mercredi
1 min de lecture

Pourquoi plusieurs villes ont été privées d’internet ce mercredi

Une enquête a été ouverte à la suite de coupures internet qui ont touché en simultané des millions de Français dans plusieurs villes, ce mercredi 27 avril.

Des câbles de fibre optique
Des câbles de fibre optique
Crédit : AFP
Pourquoi plusieurs villes ont été privées d'internet ce mercredi ?
00:02:06
micro générique
Sébastien Rouxel - édité par Guillaume Dosda

Plusieurs câbles en fibre optique ont été sectionnés cette nuit avec des outils. Des câbles qui permettent d'alimenter les connexions internet dans plusieurs régions. Et tout semble indiquer qu'il s'agit d'actes de vandalisme

Pour Nicolas Guillaume, patron de Netalis, un opérateur régional, il s'agit d'une action coordonnée : "Ils ont été coupés dans une drôle de simultanéité et à quelques dizaines de minutes d'intervalle. Et en plus à quelques dizaines, quelques centaines de kilomètres de distance. Trois points, entre Paris et Lille, Paris et Lyon et Paris et Strasbourg, ont été impactés par cet acte de sabotage visiblement".

De plus, ces câbles sont enfouis dans le sol et sont cachés sous des trappes dont l'emplacement est discret. Même si une enquête a été ouverte par le parquet de Paris, les auteurs n'ont à ce stade pas été identifiés et l'on ne connaît pas leurs motivations. Le site spécialisé Zone ADSL a recensé plus de onze mille pannes, un chiffre sans doute bien moindre que la réalité. Ce sont les clients SFR, mais surtout Free, qui ont été privés d'internet.

Julie, restauratrice à Strasbourg, a été victime de cette panne : "On n'a pas eu de réservation par téléphone, et on n'a pu consulter nos réservations internet. Le téléphone n'a pas du tout sonné", explique-t-elle au micro de RTL.

Les pannes résolues à la mi-journée

À lire aussi

Outre Strasbourg, de nombreux signalements ont été faits à Besançon, Lyon ou encore Bordeaux. Finalement, tout est rentré dans l'ordre à la mi-journée selon les différents opérateurs. Mais le patron de Netalis s'inquiète de ces agissements : "Derrière les câbles de télécommunication, il y a de l'économie, du divertissement, mais il y a aussi des services de secours. Et l'atteinte aux infrastructures de télécommunications est tout simplement inacceptable". Il va demander, en urgence, une réunion à Bercy pour mieux protéger ces infrastructures. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.