1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Nintendo perd un PDG ambitieux avec le décès de Satoru Iwata
2 min de lecture

Nintendo perd un PDG ambitieux avec le décès de Satoru Iwata

L'homme décédé d'un cancer le week-end du 11 et 12 juillet a passé 13 années en tant que président directeur général du groupe de jeux vidéo Nintendo.

Satoru Iwata, ancien PDG de Nintendo, le 30 janvier 2014
Satoru Iwata, ancien PDG de Nintendo, le 30 janvier 2014
Crédit : YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Valentin Chatelier & AFP

Souffrant d'un cancer, Satoru Iwata est décédé dans le week-end du 11 au 12 juillet, a annoncé par un communiqué la société Nintendo. L'homme était depuis 13 ans à la tête du groupe japonais spécialisé dans les jeux vidéo.

Atteint d'un cancer depuis un an et demi, il avait subi une intervention chirurgicale l'année dernière qui l'a empêché d'assister à l'assemblée générale des actionnaires. Bien qu'il ait été maintenu en tant que président directeur général, l'homme de 55 ans était revenu amaigri, tenant néanmoins toujours ses conférences de presse avec l'enthousiasme que l'on lui connaissait.

Une figure des jeux vidéos avec de nombreuses difficultés

Président directeur général d'une entreprise qui a créé de nombreux jeux cultes, le parcours de Satoru Iwata a été félicité par Junichi Masuda, compositeur et directeur de création de jeux Pokemon. "Je l'avais pourtant vu en forme la semaine passée, c'était un excellent dirigeant", a-t-il déclaré. Celui qui était considéré comme un développeur talentueux a rejoint le groupe nippon en 2000, avant d'en prendre la tête deux ans plus tard.

C'est lui qui a élargi la population de joueurs, avec les femmes et les personnes âgées

Nikkei, un quotidien japonais

L'homme a donné un second souffle à Nintendo en développant notamment les gammes DS pour les consoles portables et Wii pour les consoles de salon. Satoru Iwata a également permis au groupe de diversifier ses acheteurs. "C'est lui qui a élargi la population de joueurs, avec les femmes et les personnes âgées", a fait remarquer le quotidien Nikkei

À lire aussi

Mais le groupe japonais a aussi connu des difficultés. Il était notamment reproché à son PDG de limiter les activités de Nintendo aux consoles et jeux dédiés. Alors que le chiffre d'affaire avait triplé entre 2002 et 2009, il était retombé à son niveau de 2002/03 en 2014/15.

Satoru Iwata menait un projet ambitieux pour faire évoluer Nintendo

Face à de mauvais résultats, Satoru Iwata voulait dynamiser son groupe. Il avait notamment passé un accord avec DeNA, une société japonaise, dans le but de développer des applications mobiles. Mario, Pikachu et d'autres personnages célèbres de Nintendo pourraient en effet arriver sur vos mobiles prochainement. Dans le même temps, la gestion commune d'un service d'utilisateurs et la création d'un programme de fidélité avaient été annoncées. Des annonces et des évolutions qui ont plu, l'action de Nintendo avait en effet augmenté de 21% le lendemain.

J'ai peur que l'équilibre de l'entreprise soit rompu sans M. Iwata

Satoshi Tanaka, analyste de Daiwa Securities

Satoru Iwata travaillait sur d'autres projets. Sur une nouvelle console notamment, pour l'instant nommée NX, ou encore sur un appareil pour mesurer et améliorer la qualité du sommeil, rapporte l'AFP. Des évolutions qui pourraient être freinées par sa mort. "J'ai peur que l'équilibre de l'entreprise soit rompu sans M. Iwata", a fait remarquer l'analyste de Daiwa Securities, Satoshi Tanaka. Des difficultés que Nintendo a toujours su affronter. L'entreprise japonaise perdure depuis 1889.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/