1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Les câbles sous-marins de Google attaqués par des requins
1 min de lecture

Les câbles sous-marins de Google attaqués par des requins

Pour se protéger des attaques de requins Google a décidé d'investir dans le renforcement des câbles sous-marins.

Un requin (image d'illustration)
Un requin (image d'illustration)
Crédit : ALEXANDER KLEIN / AFP
Charlotte Haas
Charlotte Haas

Les requins se font les dents sur Internet. Google a admis qu'il allait devoir investir dans le renforcement des câbles sous-marins qui assure la communication entre les différents continents, pour les protéger contre les attaques de requins, rapporte le site Slate

Sur cette vidéo datant de 2010, on peut y voir l'attaque d'un câble par un requin. Attirés par les ondes électromagnétiques, les squales sont d'ailleurs plutôt coutumiers du fait. Selon Slate ces attaques répétées existent depuis "au moins 1987". Elles peuvent aller jusqu'à entraîner des perturbations dans le trafic internet mondial. 

De nouveaux câbles

Le géant d'Internet est équipé d'un réseau de câbles sous-marins de plus de 160.000 kilomètres, de quoi rassasier un bon nombre de requins. Urs Hölze, vice-président des infrastructures de Google a annoncé lundi 11 août que Google participait à la construction d'un nouveau système de câbles trans-Pacifique reliant les États-Unis au Japon. 

Pour parer les attaques de requins, Google envisage d'équiper sa nouvelle génération de câbles sous-marins d'un fil protecteur et d'un câble en acier, explique Slate

À écouter

"Les requins sont attirés par les vibrations des câbles sous-marins", explique Gérard Fouchard
01:55
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/