1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. La plus grosse comète jamais observée découverte dans le système solaire
1 min de lecture

La plus grosse comète jamais observée découverte dans le système solaire

Le météore, dont la taille est estimée entre 100 et 200 kilomètres, pourra peut-être être repéré dans le ciel nocturne avec un bon télescope d'ici à 2031.

Cette illustration montre la lointaine comète Bernardinelli-Bernstein telle qu'elle pourrait apparaître dans le système solaire externe.
Cette illustration montre la lointaine comète Bernardinelli-Bernstein telle qu'elle pourrait apparaître dans le système solaire externe.
Crédit : NOIRLab/NSF/AURA/J. da Silva
Benjamin Hue
Benjamin Hue

C'est un météore peu commun. Une méga-comète. D'un gabarit 1.000 fois plus massif que les comètes habituelles. Un objet céleste si imposant qu'il est bien parti pour briguer le titre de plus grande comète jamais repérée à ce jour. 

La comète C/2014 UN271 a été observée pour la première fois il y a sept ans par les astronomes Pedro Bernardinelli et Gary Berstein, de l'Université de Pennsylvanie. Mais sa découverte a seulement été officialisée le 19 juin 2021 à la faveur d'un communiqué du NOIRLab, un centre de recherche astronomiques américain. Le temps pour les chercheurs d'analyser les jeux de données issus de six années d'observations des objets transneptuniens.

Ce gros rocher voyage à travers le système solaire au sein de l'orbite de Neptune. Il est décrit comme une relique glacée éjectée hors du système solaire par les planètes géantes en migration aux premières heures de la formation des planètes. Sa taille est estimée entre 100 et 200 kilomètres de long, soit la superficie de Paris ou le double. 

"Cette comète ne ressemble à aucune autre auparavant et l'énorme estimation de la taille est basée sur la quantité de lumière solaire qu'elle réfléchit", peut-on lire dans la présentation du NOIRLab . 

La comète Bernardinelli-Bernstein (précisément au centre) est estimée à environ 1000 fois plus massive qu'une comète typique
La comète Bernardinelli-Bernstein (précisément au centre) est estimée à environ 1000 fois plus massive qu'une comète typique
Crédit : Dark Energy Survey/DOE/FNAL/DECam/CTIO/NOIRLab/NSF/AURA/P. Bernardinelli & G. Bernstein (UPenn)/DESI Legacy Imaging Surveys
À écouter aussi

Il n'y a aucune crainte à avoir quant à une éventuelle collision avec notre planète. D'ici à 2031, C/2014 UN271 se trouvera à moins d'un milliard de kilomètres du soleil, son point le plus proche avec la Terre, avant de retourner dans des contrées plus lointaines de la galaxie. 

Le spectacle devrait difficilement pouvoir être apprécié à l'oeil nu mais les scientifiques pourront en profiter pour glaner de précieuses informations à son sujet. D'ici là, la comète Bernardinelli-Bernstein sera suivie de près par la communauté astronomique pour comprendre la composition et l'origine de cette relique massive de l'origine des planètes.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/