1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. L'écran flexible est peut-être la prochaine révolution du smartphone
3 min de lecture

L'écran flexible est peut-être la prochaine révolution du smartphone

Selon un média coréen, Samsung pourrait lancer un smartphone à l'écran pliable l'année prochaine.

Un concetpt d'écran souple présenté par la société SEL au Japon en 2013
Un concetpt d'écran souple présenté par la société SEL au Japon en 2013
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Au sein d'un marché des smartphones arrivé à saturation et en proie à un essoufflement des ventes ces derniers mois, les constructeurs planchent sur les prochaines technologies de rupture qui leur permettront de reprendre pied sur le terrain de l'innovation et d'insuffler une nouvelle dynamique aux ventes. L'une d'entre elles pourrait bien être l'écran souple qui présente l'avantage d'être plus fin et plus résistant aux chocs que les dalles actuelles tout en permettant aux smartphones de s'adapter à différents usages à la faveur de sa flexibilité.

Selon le cabinet IHS, ce marché représentera près de 5 milliards de dollars cette année et plus de 20 milliards en 2021. Les fabricants l'ont attaqué par deux versants. Le plus ambitieux est celui du FOLED, le OLED flexible. Cette technologie se base sur l'utilisation de diodes superposées alimentées par un circuit électrique et qui émettent leur propre lumière, à l'inverse d'autres types d'affichages qui nécessitent un rétroéclairage. Quand le simple OLED est protégé par une plaque en verre, le FOLED la remplace par des feuilles de plastique souples et résistantes.

Depuis quelques années, les rivaux coréens LG et Samsung font part de leurs ambitions dans ce domaine, promettant de révolutionner le monde de la téléphonie avec des smartphones en forme de portefeuille, pliables et dépliables à l'envi, qui sembleraient tout droit sortis du film Minority Report et seraient prompts à redonner aux nostalgiques des écrans à clapet le plaisir de refermer physiquement leur téléphone.

Samsung dès 2017 ?

Ces projets sont jusqu'à présent restés lettres mortes, sans cesse repoussés sine die, la faute à des barrières technologiques trop importantes. L'innovation en matière d'écran se limite pour l'instant aux déclinaisons Edge de la gamme Galaxy de Samsung, dont les tranches biseautées de l'écran incurvé introduisent de nouvelles interactions et une meilleure économie d'énergie, et aux G Flex de LG, dont la courbure de l'écran renforce la profondeur de l'image.

À lire aussi

Cela dit, toujours selon IHS, la technologie serait désormais suffisamment avancée pour que le smartphone à écran pliable débarque sur le marché l'an prochain. Le premier modèle du genre pourrait être l'oeuvre du numéro un mondial du secteur Samsung, dont l'écran flexible serait sur le point d'entrer en fabrication en vue d'une commercialisation l'an prochain, croit savoir le site coréen ETNews.

Le constructeur sud-coréen disposerait déjà d'un prototype fonctionnel, basé sur le concept Project Valley, dont la presse spécialisée bruisse depuis plusieurs années. Ce modèle serait équipé d'un écran capable de se replier pour passer d'un format standard, à la diagonale de 5 pouces, à un écran 7 pouces digne de celui d'une petite tablette. Le média coréen affirme que Samsung a acquis les technologies nécessaires à la réalisation de ce projet et prévoit un lancement au début de l'année 2017.

LG et Google sur le coup

L'autre géant Coréen LG n'est pas en reste. Le constructeur a annoncé l'an dernier son intention d'investir plus de 900 millions de dollars dans la production d'écrans OLED flexibles et a débloqué en fin d'année une enveloppe de 1,5 milliards d'euros pour construire au nord de Séoul une usine ultra-moderne d'écrans OLED flexibles de petite taille. 

Selon Business Korea, la firme de Busan dispose d'une technologie au moins aussi avancée que celle de son rival et envisageait également une commercialisation imminente, par l'intermédiaire de ses propres smartphones développés par LG Electronics, ou en tant que fournisseur pour Apple ou Google. Signe de ces ambitions, LG a présenté au début de l'année un écran flexible de 18 pouces de diagonale laissant entrevoir une utilisation pour équiper des tablettes tactiles ou créer des journaux numériques. 

L'écran flexible présenté par LG au CES 2016
L'écran flexible présenté par LG au CES 2016
Crédit : The Verge

Apple et Google sont également sur les rangs. Le moteur de recherche plancherait sur un écran détachable composé de plusieurs éléments dont on pourrait délier des petits morceaux qui pourraient être associées entre elles ou à d'autres écrans. De son côté, la marque à la pomme aurait commandé à Samsung la fourniture de 100 millions d'écrans OLED annuels pendant trois ans et serait en pourparlers avec LG. L'on ignore pour l'instant quelle gamme de produit est concernée par ces tractations.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/